Hulu n’est finalement plus à vendre

Business

Par Olivier le

Finalement, Hulu n’est plus à vendre. Le service de streaming vidéo, qui était proposé aux enchères depuis quelques semaines, reste entre les mains de Disney, NBC Universal et la Fox.

phphtseqa

Les trois larrons, à l’origine du portail vidéo lancé en 2007, conservent leurs parts et mieux encore, ils comptent investir rien moins que 750 millions de dollars pour assurer son avenir. Hulu, disponible uniquement aux États-Unis, avait déjà tenté l’aventure des enchères en 2011, pour un prix minimum de 2 milliards de dollars – personne n’avait alors été intéressé. La nouvelle mise à l’encan a mis aux prises Yahoo, Time Warner, et quelques autres; on avait alors parlé d’un prix d’un milliard de dollars, le nouveau mètre-étalon dans la Silicon Valley. Visiblement, tout cela n’a pas convaincu les proprios actuels qui gardent leurs billes dans l’affaire.

Le portail propose un abonnement premium offrant séries TV et films, ainsi que des émissions à consulter gratuitement contre un peu de pub. Le but est de concurrencer Netflix, mais Hulu reste toujours assez loin du numéro un de la vidéo en streaming à volonté.

Une réponse à “Hulu n’est finalement plus à vendre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *