Top 5 : Ces jeux qui auraient mérité de (mieux) se vendre

Par Henri le

À la manière des films ou des livres, certains jeux n’ont pas eu le succès commercial qu’ils méritaient alors qu’ils disposaient pourtant de solides qualités. Parce qu’on est tristes pour eux, on a décidé de dresser le top 5 de ces titres qui auraient mérité de mieux se vendre. 5/Mirror’s Edge Si beaucoup d’entre vous ont […]

À la manière des films ou des livres, certains jeux n’ont pas eu le succès commercial qu’ils méritaient alors qu’ils disposaient pourtant de solides qualités. Parce qu’on est tristes pour eux, on a décidé de dresser le top 5 de ces titres qui auraient mérité de mieux se vendre.

Faith

5/Mirror’s Edge

Si beaucoup d’entre vous ont pu apprécier les aventures de la jolie Faith, Mirror’s Edge, développé par DICE et édité par EA, est loin d’avoir atteint les ventes escomptées. Le jeu s’est écoulé à 147 000 exemplaires lors de ses deux premières semaines de commercialisation, alors qu’EA en espérait beaucoup plus. Plutôt bien noté, le soft a tout de même divisé la presse. Les moult braderies qui suivront (le prix du jeu a rapidement chuté) lui feront passer la barre des deux millions d’exemplaires en 2010. Malgré cela, Electronic Arts a annoncé un second épisode lors du dernier E3. Ouf.

 

4/ZombiU

Beaucoup l’ont considéré comme le meilleur jeu exclusif du lancement de la Wii U. On peut ne pas être d’accord avec ça, mais en tout cas, il faut reconnaître qu’il est le plus innovant, et de très loin. Et pourtant, le jeu n’a pas eu le succès espéré, ceci en partie à cause des mauvaises ventes de la console. Résultat des courses, un Ubisoft un peu énervé d’avoir dépensé des mille et des cents en R&D pour un jeu qui ne leur a pas rapporté grand-chose, sinon un certain savoir-faire. Nintendo, quant à lui, en a fait les frais avec le report de Rayman Legends.

 

3/The Warriors

The Warriors, jeu vidéo tiré du film éponyme de Walter Hill, est un des jeux estampillés Rockstar qui a le moins bien fonctionné. Et pourtant… Sans rien toucher, ce beat them all urbain à l’ambiance unique a redonné ses lettres de noblesse à un genre tombé en désuétude. On y suit les aventures d’une bande de huit voyous sympathiques, poursuivis par tous les gangs de New York pendant une nuit d’enfer. Doté d’une superbe ambiance sonore (une brique dans la tête, ça fait très mal à entendre), le jeu gère également les dégâts en temps réel. Cerise sur le gâteau, la campagne est jouable à deux. Préparez-vous à faire sauter des dentiers !

 

2/World in Conflict

Rapport qualité/chiffres de ventes, World in Conflict ne casse pas trois pattes à un canard. Et pourtant, qu’il était bon ! Il était même très bon. Et extrêmement beau aussi. Mais le STR de Massive Entertainment (Ground Control) n’a jamais su séduire le grand public. Dommage, car ce STR qui plaçait le multi et la coopération au centre de sa mécanique (chaque joueur jouait un type de troupes : blindés, air, infanterie et soutien) aurait mérité une bien plus grande exposition.

 

1/Madworld

Une direction artistique osée, servie par une bande-son de folie (et ce n’est pas Fabio qui va me contredire), Madworld était une perle, mais peut-être que son plus gros défaut était le public lié à sa plateforme. Comment vendre ce bijou d’ultraviolence aux personnes qui avaient acheté la Wii pour Wii Sports, Wii Fit ou Les Lapins Crétins ? Ce jeu qui ne manquait pas d’audace n’est d’ailleurs pas sorti en Allemagne et est sorti difficilement au Japon. Madworld, à l’instar des ennemis que l’on y découpait à la tronçonneuse, a subi un destin tragique.

 

Quels ont été les jeux qui vous ont séduit, sans pour autant convaincre les masses ?

stopwatch 5 min.