[Je prends les paris] Cette étude va-t-elle nous apprendre que les jeux vidéo ont un mauvais effet sur le vieillissement ?

Par Corentin le

La revue Computers in Human Behavior a sorti une étude intéressante sur le vieillissement… De nous, les joueurs. Alors, les jeux vidéo abrutissent-ils les plus âgés d’entre nous ? La réponse est non, a priori. Ouf, on l’a échappé belle. Le blog PSYCHOLOGIK nous rapporte qu’un échantillon de 140 personnes âgées a été étudié et […]

La revue Computers in Human Behavior a sorti une étude intéressante sur le vieillissement… De nous, les joueurs. Alors, les jeux vidéo abrutissent-ils les plus âgés d’entre nous ?

ElderVG

La réponse est non, a priori. Ouf, on l’a échappé belle.

Le blog PSYCHOLOGIK nous rapporte qu’un échantillon de 140 personnes âgées a été étudié et que la fréquence des joueurs est plus élevée qu’attendue. En effet, 61 % des interrogés déclarent jouer occasionnellement et 35 % disent jouer au moins une fois par semaine.

L’étude portant sur le bien-être des personnes âgées, cette étude montre ainsi une corrélation entre la pratique du jeu et le bonheur des personnes interrogées. Ceux qui jouent le moins évoquent le plus souvent des sentiments négatifs, quand ceux qui jouent se déclarent le plus souvent heureux.

Il ne faut pas aller trop vite en besogne cependant, comme le souligne PSYCHOLOGIK, le jeu peut être une conséquence du sentiment de bonheur, et non la cause. En effet, il est facile de concevoir qu’on soit plus enclin à un Rami, ou a un Street Fighter, quand on est de bonne humeur lorsque l’on broie du noir.

En tout cas, ça ne semble pas avoir d’effets négatifs. On pourra tous continuer à jouer tranquille en maison de retraite.

Bon, maintenant qu’on est tous rassurés, on attend avec impatience les débats télévisés sur le sujet de la violence dans les jeux vidéo avec la sortie de GTA 5. Marronnier parmi les marronniers quand sort un nouvel épisode de la série.

stopwatch 8 min.