« Boire fait-il se sentir beau ? » Un labo français remporte un « Ig Nobel »

Général

Par Elodie le

« Tu t’es vu quand t’as bu ? Ouais, et je me trouve plutôt canon ! » Telle pourrait être la réponse apportée à cette interrogation. Baptisée « Beauty is in the eye of the beer holder » (« La beauté est dans les yeux du buveur de bière »), le laboratoire de psychologie de Grenoble, en partenariat avec les Universités de Paris-Descartes, Paris-VIII, et l’Université d’Etat de l’Ohio aux Etats-Unis, s’était posé la question de l’incidence de l’alcool sur la perception que l’on a de notre supposée beauté. Pour cela, il vient d’être récompensé d’un « Ig Nobel » reçu ce jeudi à Harvard. Ce Nobel récompense les travaux de recherches qui « font rire puis réfléchir ».

Leaving Las Vegas

Dans leur étude en deux temps, testée sur une centaine de consommateurs, les chercheurs en étaient venus à la conclusion qu’on ne pouvait « réduire l’alcool à son aspect pharmacologique« . En effet, les personnes ayant cru boire de l’alcool – réellement ou non – se sentaient au final plus séduisantes que les autres remettant en cause bon nombre d’idées préconçues sur l’alcool. « Cela peut paraître anecdotique mais ça soulève en réalité de vraies questions de recherche » souligne Laurent Bègue, directeur du laboratoire inter-universitaire de psychologie (Lip) de Grenoble. Il ajoute que « tout le monde croit que l’alcool désinhibe, augmente l’assurance. Lorsqu’on met en cause ces croyances, ça a des conséquences sur le consommateur« .

C’est ce résultat là et les questions engendrées, au delà de l’intitulé de l’étude qui prête à sourire, qui ont été récompensés par le « Ig Nobel ».

On est souvent catastrophé à la lecture d’études qui voient le jour sur des sujets plus What The Fuck  les uns que les autres. Celles-ci se repèrent généralement par ces quelques mots : « selon une étude américaine ». Un tumblr les a d’ailleurs recensées, le bien nommé « Selon une étude américaine« . Ce type d’études a son award. Crée en 1991 par le magazine Annals of Improbable Research, les Nobel sont remis par de vrais lauréats du Nobel lors d’une cérémonie fun et bigarrée au sein de la prestigieuse université. L’un des derniers lauréats avait étudié le rôle de la fellation chez les chauve-souris…  Vivement la suite, qu’ils étanchent notre soif d’apprendre.