La taxe sur les smartphones en suspens

Business

Par Jerome Durel le

Les amateurs de high-tech peuvent souffler, pour le moment. Dans un entretien accordé au journal Le Monde, notre ministre de la Culture Aurélie Filippetti, a annoncé que la taxe – inspirée du rapport Lescure – sur les objets connectés ne figurerait pas dans la loi de Finances 2014, en dépit de ses déclarations précédentes.

Mais il ne faut pas crier victoire trop vite, cela ne serait que partie remise. La ministre précise :

L’étape suivante, c’est d’intégrer les nouveaux acteurs technologiques dans les mécanismes de financement de la création, parce qu’ils sont aussi des diffuseurs. Ce sera le cas en 2015.

Il faudra donc attendre 2015 pour que nos smartphones soient taxés. On rappel que son montant devrait être établi autour de 1% de prix du vente de l’appareil, si l’on en croit les diverses déclarations de la ministre.

aurelie-filippetti