La pub sur les réseaux sociaux, un outil peu convaincant selon une étude

Sur le web

Par Pierre le

Les publicités sur Facebook, Twitter ou Google +, il y en a un paquet. Impossible de se connecter sans avoir des réclames qui apparaissent sur le fil d’actualité. Pourtant, les Français ne sont pas vraiment touchés par ces réclames, comme l’indique une étude IFOP-Generix Group rapportée par l’AFP.

You_don't_say

Selon l’étude, 83% des Français inscrits sur les réseaux sociaux espèrent que les pubs vont prendre moins de place à l’avenir. 15% pensent que la place accordée aux publicités est adéquate et seulement 16 % estiment que les publicités sur les réseaux sociaux sont un bien qui changent des publicités classiques.

68 % des Français sondés sont sûrs d’une chose : les publicités sur les réseaux sociaux sont insupportables. Il est vrai que balancer des réclames aux visages des internautes est pénible à la longue.

Pourtant, il y en a certains qui sont tout de même touchés par les publicités sur les réseaux sociaux. En effet, 19% des Français ont déjà fait un achat sur internet après avoir vu une pub sur leur flux. 9 % l’ont même déjà fait plusieurs fois. Enfin, 1 % des Français partagent systématiquement leurs achats sur les réseaux, et 9 % le font occasionnellement.

Une étude peu surprenante, la publicité ayant pris de plus en plus de place sur le web ces dernières années. L’étude a été réalisée par IFOP-Generix Group auprès de 1 006 personnes.

Source: Source