Pornhub Vs World, les fêtes de fin d’année plombent le site porno

culture geek

Par Elodie le

Pornhub révèle l’impact que peuvent avoir certains événements sur la consommation de porno en ligne. Certains résultats sont surprenants mais également rassurants.

Larry_Flint_pornhub (2)

Les illuminations, la neige, les boites de chocolat qui pullulent dans les rayons, les publicités de jouets, consoles, jeux vidéo qui envahissent nos écrans, vous ne rêvez pas, c’est bientôt Noël ! Moment de partages, d’instant où les rires et la joie d’être en famille prédominent ou tout simplement période de torture à passer bien vite. Dans cette grande euphorie collégiale, les diverses boutiques se frottent les mains à l’annonce des fêtes. Mais voilà, sur Pornhub, c’est la débandade, les fêtes de fin d’années représentent une baisse significative d’audience dans le monde. Ce qui en soi peut paraître plutôt rassurant. Le Japon, au contraire, résiste et enregistre une augmentation de 8%, dans un pays où la majorité des jeunes est célibataire.

Certains événements sportifs ont soulevé les foules comme l’ouverture des Jeux Olympiques de Londres en 2012 (+2% aux États-Unis) ou encore la finale de l’Euro 2012 (+7% d’audience en Europe). D’autres événements ont fait vibrer la fibre patriotique de nationaux qui ont préféré leur patrie… à leurs parties. Ainsi, pendant le Super Bowl, les USA ont accusé une baisse de trafic de 22% (-31% à New York et -41% à Boston, les finalistes respectifs cette-là) et les Britanniques de 15%, uniquement durant le mariage Royal de Kate et William. So cute.

Pendant que Felix Baumgartner s’envoyait en l’air, Pornhub voyait ses audiences s’envoler de +4% et la fin du monde annoncée par le calendrier Maya a poussé nombre de Pornhubophiles à tenter l’épectase aux États-Unis (+10%).

Pornhub_stats