Google a t-il conçu Android en réaction à l’iPhone ?

Smartphone

Par Olivier le

Comment Google a t-il réagi lors du lancement de l’iPhone ? Le moteur de recherche développait depuis plusieurs mois un système d’exploitation mobile, mais visiblement les ingénieurs ont été complètement pris de court par la démonstration de Steve Jobs en ce mois de janvier 2007.

google_sooner

Dans le livre Dogfight, le journaliste Fred Vogelstein relate comment Apple et Google se tirent une bourre incroyable sur le marché de la téléphonie. Des extraits montrent notamment la panique qui a saisi les équipes du moteur de recherche lors de l’annonce de l’iPhone.

L’ancien ingénieur de Google Chris DeSalvo a ainsi eu cette réaction : « Comme consommateur, j’étais estomaqué. J’en voulais un immédiatement. Mais en tant qu’ingénieur Google, je me suis dit « Il va falloir tout reprendre de zéro » ». Celui qui planchait depuis des mois sur ce qui allait devenir Android poursuit : « Ce que nous avions sonnait soudainement tellement… années 90 ». À l’époque, Google développait non seulement le logiciel, mais aussi un smartphone, le Sooner (photo ci-dessus) – et effectivement, cet appareil tenait plus du Blackberry que de l’iPhone.

Andy Rubin, le « père » d’Android, était lui en route vers un rendez-vous important du côté de Las Vegas, précisément pour rencontrer des constructeurs et des opérateurs afin de leur vendre sa nouvelle plateforme. Alors en voiture, il s’est arrêté pour suivre la conférence d’Apple, complètement abasourdi par ce que présentait Steve Jobs. « Je pense que nous n’allons pas livrer ce téléphone », a t-il déclaré ensuite à ses collègues, visant le Sooner.

Tout cela plaide clairement en faveur d’Apple : Google se serait bien largement inspiré de l’iPhone pour la première mouture finale d’Android, alors que le moteur de recherche était parti dans une toute autre direction plus traditionnelle. Voilà qui éclaire aussi d’un nouveau jour l’éclat de haine de Jobs lorsque le moteur de recherche a finalement dévoilé Android, pratiquement un an après l’iPhone, promettant une « guerre thermonucléaire » à l’entreprise accusée d’avoir « copié ».

Néanmoins, cette histoire a sans doute une autre facette. Dianne Hackborn, autre ingénieure Google, a déclaré en 2012 que le Sooner avait été abandonné avant la présentation de l’iPhone; cependant, Google utilisait encore ce prototype car il était le seul à fonctionner à peu près correctement. Le moteur avait avec le Dream un autre terminal en préparation, avec cette fois un écran tactile comme l’iPhone. Finalement, le G1 de HTC embarquait non seulement un écran tactile, mais aussi un clavier physique. La première mouture d’Android ne comprenait pas, en revanche, de clavier virtuel.

 

Source: Source