En 2014, BlackBerry ne veut pas mourir

Smartphone

Par Olivier le

L’année 2014 de BlackBerry sera t-elle pire que 2013 ? On ne l’espère pas, car cela voudrait dire que le constructeur canadien aura fermé ses portes… John Chen, le nouveau PDG de l’entreprise, s’est une fois de plus montré rassurant quant à l’avenir de la société.

131111110149-john-chen-620xa

« Je ne me concentre pas sur ce que BlackBerry a été », a t-il déclaré à CNBC, « je suis concentré sur ce que BlackBerry sera aujourd’hui et à l’avenir ». Des propos plein d’enthousiasme à la limite de la méthode Coué, mais qui vont dans le sens du projet d’entreprise de Chen : recentrer BlackBerry sur son coeur de métier, à savoir l’entreprise et la sécurité.

Certes, BlackBerry rencontre bien des difficultés, mais Chen demande à ses clients de ne pas se laisser « tromper par la rhétorique de la concurrence » qui affirmerait qu’elle possède plus d’expérience en matière de sécurité que BlackBerry. « BlackBerry ne peut pas être remplacé », assure t-il.

Du côté de BBM, qui a franchi le seuil des 40 millions d’utilisateurs iOS et Android, John Chen se dit persuadé qu’il peut en tirer des revenus dans les prochaines années. BlackBerry a visiblement en projet la monétisation de son service de messagerie instantanée – reste à savoir de quelle manière. Enfin, en ce qui concerne le partenariat récent avec Foxconn qui va permettre à l’assembleur chinois de produire des BlackBerry en direction des marchés émergents, il va permettre au constructeur de concentrer ses forces sur ses services et le logiciel.

Source: Source