World of Warcraft victime d’un cheval de Troie

Sur le web

Par Pierre le

Les joueurs de World of Warcraft se doivent d’être sur leurs gardes. En effet, cette nuit, Blizzard a publié une alerte de sécurité. Certains joueurs ont en effet été victimes d’un trojan qui dérobe leur identifiant et leur mot de passe. Les joueurs disposant d’un Authentificator ne sont pas épargnés.

wow-pirates-day

Une situation bien inconfortable pour Blizzard, qui ne peut pas compter sur les antivirus. Ces derniers n’ont en effet pas ce nouveau Trojan dans leur base de données. Pour vérifier si vous êtes infecté, la firme américaine donne quelques petits conseils dans un post officiel.

Pour vérifier si vous êtes infecté, il suffit de générer un fichier MSInfo et regarder les onglets Programme au démarrage ou les fichiers Disker ou Disker64. Si le trojan est présent sur votre PC, il apparaîtra ainsi :

Disker rundll32.exe c:usersnameappdatalocaltempw_win.dll,dw Name-PCName Startup

Disker64 rundll32.exe c:usersnameappdatalocaltempw_64.dll,dw Name-PCName Startup

Blizzard n’est pas la seule société touchée par des soucis de sécurité. Steam, par exemple, a été victime d’une attaque cette nuit. La plate-forme a été inaccessible par intermittences pendant quelques heures.

De même, un groupe nommé DERP a enchaîné plusieurs attaques de type DDOS ces derniers jours. Les serveurs de League of Legends, de Dota 2 et la plate-forme Origin ont été attaqués et ont subi de grosses difficultés. Le groupe a également attaqué les serveurs PS3 de Planetside 2, ce qui a fait planter le PSN. Les utilisateurs de ce service peuvent encore subir quelques soucis de connexion, même si tout semble rentrer dans l’ordre.

Source: Source