Ultimate Gay Fighter : Le créateur « ne voulait pas être méchant »

Par Henri le

Si vous appréciez les jeux de combat 2D, il se peut que vous soyez tombé sur une news traitant d’Ultimate Gay Fighter, un titre à paraître sur plateformes mobiles, qui enchaine les stéréotypes sur la communauté homosexuelle. Le créateur a tenu à s’expliquer.

2416675-ugf1

Interviewé par VG 24/7, Michael Patrick, créateur d’Ultimate Gay Fighter, s’est expliqué sur la teneur de son jeu, qui met en scène des combattant(e)s gays et lesbiennes, dans un univers enchaînant les poncifs sur cette communauté.

Patrick, qui s’identifie lui- même comme homosexuel a tenu à déclarer que le « premier jeu vidéo gay » n’était pas mal intentionné, et n’avait pas l’intention de dénigrer les homosexuels.

Ce n’était pas méchant. S’amuser avec les stéréotypes n’est pas quelque chose de cruel. Je pense que cela permet d’atténuer leur force. Je suis gay, et pourtant, je ne suis pas un cliché. Mais je peux avoir quelques traits stéréotypés. Alors, pourquoi ne pas en rire ?

http://www.youtube.com/watch?v=ZQAOXHo6ewg

Selon lui, l’approche joyeuse de l’homosexualité que présente le jeu a déjà été utilisé à la télévision ou dans les films. Le fait que le jeu vidéo soit un média plus jeune lui vaut d’être l’objet d’un examen plus sceptique.

Mon jeu est innovant. Lorsqu’ils voient des personnages gays ou lesbiens pour la première fois dans un nouveau média, la réaction des gens, c’est de dire : qui a fait ça ? D’où ça sort ? […] Je pense que le message positif initial s’est un peu dilué dans la discussion.

Concernant la question de l’absence d’un personnage représentant la communauté transsexuelle, Michael Patrick explique qu’il n’a pas réussi à trouver une manière créative de présenter un tel combattant, alors il a préféré abandonner.

Chaque personnage est une lettre d’amour à mes camarades homosexuels. […] Je n’ai jamais voulu offenser la communauté transsexuelle. Je n’ai rien trouvé de créatif. Je voulais que ce soit amusant, et pas que ce soit méchant.

57864.ultimate_gay_fighter_002

Prévu pour novembre 2013, Ultimate Gay Fighter sortira finalement ce mois-ci sur iOS, Android et Windows Phone. Les combattants possèdent tous un finish move spécial, nommé Gaytality. Mais pas de tripaille ici, seuls des arcs-en-ciel et des licornes jaillissent des corps blessés. C’est assez rigolo pour le coup.

Conscient que le jeu fasse polémique, Michael Patrick finit sur une note lucide :

Ça ne plairait pas à tout le monde. Et c’est mieux comme ça. Je célèbre la diversité. J’espère que les gens le verront comme ça.

Pensez-vous qu’il faille se sentir offusqué par un tel jeu ?

stopwatch 5 min.