Le baron d’un cartel mexicain arrêté grâce à ses photos publiées sur Instagram

Buzz

Par Elodie le

Ce n’est pourtant pas les exemples qui manquent sur la toile, Narcisse des temps modernes, bandits de grands chemins vantent leurs exploits sur la toile en publiant photos de leurs prises de guerre et/ou armes, cash et breloques dorées en tout genre et se font arrêter peu de temps après par une police ravie de s’être fait fournir toutes les preuves permettant leur arrestation.

Scarface-1983

Bis repetita. Dans Big Browser on apprend que le 30 décembre dernier, un baron de la drogue mexicain en partance de Mexico pour Amsterdam a bénéficié d’un comité d’accueil personnalisé à sa descente d’avion : la police néerlandaise.

Selon les informations du Washington Post qui relate cette histoire, Jose Arechiga Gamboa, 33 ans, aimait beaucoup poster des photos de lui sur ses comptes Instagram et Twitter, avec un pseudo tout en modestie : James Bond 57 ou comandantes 57. Pose nonchalante sur son trône entouré de champagne et équipement high tech dernier cri, kalach en or dans les mains, en villégiature à Paris ou aux quatre coins du monde, en soirée avec Paris Hilton, voiture de course par ci et Noel en famille par là. En prenant soin à chaque fois de masquer ou couper son visage du cadre.

Un album tout en finesse et distinction qu’un jeune homme ayant un peu trop regardé et admiré Tony Montana n’aurait pas renié

Malheureusement pour lui, ses rêves de grandeur (et décadence) viennent d’être douchés : les États-Unis ont demandé son arrestation en s’appuyant notamment sur ces photos. Le gouvernement américain, qui souhaite son extradition vers la Californie, précise

Jose Rodrigo Arechiga Gamboa représente la nouvelle génération de trafiquants de drogue hyper violents

Il est accusé d’être impliqué dans de multiples affaires d’homicides et de trafic de drogue à l’échelle mondiale.

Source: Source