[™Madness] Si rien n’est fait, les développeurs n’auront plus le droit d’utiliser le mot « Candy »

Par Corentin le

King, la société, qui se trouve être derrière le best-seller mobile Candy Crush Saga est sur le point de déposer le mot « Candy » en tant que marque.

Lots of jellybeans

Imaginez qu’Ubisoft décide de s’approprier le mot « Lapin » sous prétexte que le développeur fasse les Lapins crétins. Ainsi, aucun développeur ne pourrait utiliser le mot « Lapin » dans le titre de son jeu.

Hé bien, c’est à peu près ce qui est sur le point de se passer avec Candy Crush Saga. Son développeur a déposé la marque « Candy » (« bonbon » en anglais), un mot extrêmement courant dans la langue de Shakespeare.

Le 15 janvier dernier, le United States Patent and Trademark Office (Wikipédia traduit ça en « Bureau américain des brevets et des marques de commerce »), l’organisme administratif qui émet les marques déposées aux États-Unis, a en effet donné le statut « for publication » à la demande du King.

Cela signifie que la demande est acceptée et qu’il reste 30 jours à compter du 15 janvier pour que quelqu’un se lève et s’oppose à cette publication.

Gamasutra, qui relaye cette histoire, précise qu’un cas similaire avait déjà eu lieu sur le mot « Memory ». Ravensburger avait déposé la marque dans plusieurs pays et de nombreux développeurs ont été obligés de retirer leurs applications de l’App Store d’Apple, simplement parce que le titre comportait le mot.

Bref, on marche sur la tête. Comme souvent avec les trademarks et le copyright ces derniers temps.

stopwatch 4 min.