Samsung à Sochi : l’iPhone a droit de cité aux Jeux olympiques

Business

Par Olivier le

On devrait bel et bien voir des athlètes défiler iPhone à la main, durant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Sochi. Le CIO a démenti l’information selon laquelle Samsung aurait demandé aux sportifs de masquer le logo Apple au dos de l’iPhone lors de cet événement.

011

En fait, les athlètes sont libres d’utiliser n’importe quel smartphone, qu’il provienne de Samsung, Apple, ou d’un autre constructeur, déclare le Comité international olympique. Et il n’est pas question de planquer le logo de la marque ! La polémique faisait rage depuis hier et la découverte du site suisse Bluewin. Les athlètes suisses ont, comme tous les autres, reçus dans leur sac de bienvenue un Galaxy Note 3 accompagné -ou pas, ça n’est désormais plus si clair- de l’exigence selon laquelle ils sont dans l’obligation de masquer le nom ou le logo de la marque de leur smartphone privé.

Dans le cadre des JO, cette exigence aurait pu s’entendre : après tout, Samsung déverse des millions de dollars en tant que sponsor officiel et aurait pu réclamer ce genre de choses. La règle 40 de la Charte olympique protège d’ailleurs les partenaires financiers du CIO – ainsi, les athlètes ne sont pas supposés faire la promotion de leurs sponsors privés sur Twitter durant les Jeux, ce qui n’a d’ailleurs pas manqué de provoquer une jolie controverse.

Samsung n’a d’ailleurs pas tardé à répliquer sur Twitter, où le compte officiel Samsung Mobile FR assure n’être « en aucun point impliqués dans ces décisions sur les produits utilisés par les athlètes ».