Jawbone UP : Le lundi est le jour le plus plébiscité pour faire des haltères

Gadget

Par Gregori Pujol le

À travers la recherche des modes de comportements pertinents grâce à des millions d’activités enregistrées, l’équipe d’étude de données de Jawbone (Jawbone’s Data Science Team) dresse un aperçu de ses utilisateurs sur leur mode de vie.

La marque dévoile ainsi des données concernant les habitudes des utilisateurs du bracelet UP dans le monde (notre test), basées sur des millions d’exercices physiques enregistrés avec l’application du bracelet et le service d’enregistrement de données qui vous aide à comprendre la façon dont vous dormez, bougez, et mangez.

On apprend donc que pour les utilisateurs du UP, la plupart des activités s’exercent le weekend et avant midi. Les utilisateurs profitent du weekend pour faire leurs activités en plein air – le nombre d’activités de randonnée et de haute montagne (ski/snowboard) double tous les weekends. Par contre, une constante dans le monde entier est que le lundi serait le jour le plus plébiscité pour faire des haltères, du jogging, du spinning, et du cardio. Mais les statistiques baissent au fur-et-à-mesure que la semaine passe, le dimanche étant le jour où l’on s’exerce le moins.

Les Hollandais ont 4 fois plus de chances que les autres utilisateurs du UP d’enregistrer le vélo comme activité, confirmant ainsi qu’Amsterdam porte bien son statut de ville-cycliste du monde. La France est aussi connue pour le célèbre Tour de France, les français possèdent cette culture du vélo, avec presque 2 fois plus de chances d’enregistrer cette activité. Alors qu’il est presque 5 fois plus probable que les hommes italiens (champions du monde en 2006) enregistrent leur session de football comme activité, plus que tout autre pays au monde. Ils sont suivis des brésiliens (Pays hôte de la coupe du monde en 2014) avec 3,8. En revanche en Espagne (champions du monde en 2010 et #1 au classement FIFA) les hommes sont juste 2,5 fois plus susceptibles d’enregistrer leur session de foot comme activité. Les français sont 3 fois plus prompts à le faire. Enfin, les femmes japonaises sont 3 fois plus susceptibles d’enregistrer la danse que le reste des utilisatrices du UP dans le monde, suivies des françaises avec 2,8.

Tumblr-January-french

Source: Source