OLPC : ça sent le sapin

Ordinateurs

Par Olivier le

C’est la fin d’une belle histoire et d’une initiative généreuse. La fondation One Laptop Per Child (OLPC) a annoncé la cessation de son activité.

OLPC_XO_LAPTOP

Ce projet, né en 2005, avait pour ambition d’équiper les enfants des pays émergents avec un ordinateur portable à très bas prix (moins de 100$), afin de leur assurer une meilleure éducation. L’XO-1, le premier portable lancé il y a 8 ans, n’est plus supporté, les pièces de rechange étant pratiquement impossibles à trouver.

La branche historique de Boston, où a été imaginé le projet, n’existe plus. Nicholas Negroponte, le promoteur d’OLPC, est depuis longtemps parti voir ailleurs, et le bureau bostonien a fermé ses portes. Il reste bien la division basée à Miami, qui vivote après le déploiement de l’appareil en Uruguay, au Pérou et au Rwanda, mais l’enthousiasme a fait place à la déception et au découragement.

Il reste cependant l’XO Tablet, développé par Sakar/Vivitar qui a obtenu les droits commerciaux d’OLPC. Cette tablette se destine au public américain.

Source: Source