En aidant le FBI, le pirate Sabu a évité de longues années de prison

Business

Par Pierre le

En 2011, le groupe LulzSec a mis le dawa sur le web en piratant de nombreuses entreprises et sites gouvernementaux. A la suite de ces piratages,...

En 2011, le groupe LulzSec a mis le dawa sur le web en piratant de nombreuses entreprises et sites gouvernementaux. A la suite de ces piratages, de nombreux pirates du groupe ont été arrêtés, comme Topiary, le leader, Anarchaos ou Sabu. Ce dernier est aujourd’hui libre après avoir aidé le FBI pendant 3 ans.

CR: Reuters
CR: Reuters

A son arrestation, Sabu, Hector Xavier Monsegur de son vrai nom, risquait gros, très gros. Il risquait une peine de prison allant jusqu’à 20 ans. Néanmoins, sa collaboration avec le FBI a joué en sa faveur. Il a été condamné à 7 mois de prison et 12 mois de mise à l’épreuve. Une peine légère qu’il a déjà purgé après son arrestation. Il est donc libre.

Après s’être fait pincer, Sabu a accepté d’aider le FBI dans sa lutte contre le piratage. L’arrestation des autres membres de LulzSec a été possible grâce au pirate. De même, le FBI, qui plaidait en sa faveur au tribunal, a indiqué que Sabu avait aidé l’organisation dans plus de 300 dossiers. Il avait même infiltré les Anonymous pour le compte de la police fédérale.

Le New York Times indique également qu’il a aidé le FBI dans des attaques contre des sites gouvernementaux, comme ceux du Brésil ou de l’Iran, ce qui lui vaut cette clémence.

Néanmoins, la vie de Sabu ne va pas redevenir tranquille pour autant. Lui et sa famille sont encore protégés par le FBI et leur adresse sont tenues secrètes. L’agence craint en effet des représailles après ces trois années de collaboration.

Source: Source