Vidéo : oui, la Neutralité du Net est drôle

culture geek

Par Elodie le

John Oliver, humoriste anglais, explique à sa manière la neutralité du net dans son émission Last Week Tonight sur HBO.

NetNeutrality_John_Oliver_HBO
capture d’écran – Youtube

La neutralité du net est un principe simple : « une égalité de traitement entre tous les flux de données transitant sur internet, sans discrimination, quelle qu’elle soit ».
Remise en cause aux États-Unis par la décision de la FCC de conférer aux FAI le droit d’accorder un traitement préférentiel à certains sites et contenus moyennent compensation financière – autrement dit un Internet à deux vitesse – la neutralité du net vit elle ses derniers instants ?. À l’état d’ébauche il y peu – les géants du web s’étaient alors mobilisés – cette proposition du président de la FCC (et un ensemble de règles) a été adoptée à la mi mai.

C’est au tour de John Oliver (vu dans la série Community) de s’emparer de cette actualité et faire que la population s’y intéresse un tant soit peu… bien que ce soit la « seule expression qui promet d’être plus ennuyeuse qu’un featuring avec Sting ».
En effet, la neutralité du net ne passionne guère les foules. Concept flou, pas folichon et qui semble se jouer entre de grosses entreprises et quelques instances politiques déconnectées du réel, donc de la population. Et pourtant, en bout de chaine c’est le consommateur qui risque de trinquer tout en payant la note.

John Oliver s’est donc donné pour mission de changer la donne, la Commission Fédérale des Communications (FCC) ayant « accepté d’avancer sur une proposition qui pourrait changer la manière dont nous utilisons Internet ». La Neutralité du net permet notamment à « des start-up de supplanter des marques établies. C’est comme ça que Facebook a dépassé MySpace, qui a dépassé Frienster, qui a dépassé le fait d’avoir de vrais amis ! ».

Et il faut dire que la FCC et les opérateurs sont bien aidés, en grande partie grâce à la pression des lobbies et de son président, Tom Wheler, choisi par Barack Obama et… ancien lobbyiste pour les opérateurs télécoms. Néanmoins, pour John Oliver, là où les FAI, opérateurs et FCC ont tout compris réside dans cette phrase :

« C’est le problème avec les opérateurs. Ils ont découvert la vérité sur l’Amérique… Si tu veux passer quelque chose d’horrible, cache-le dans quelque chose de chiant. Apple pourrait mettre tout Mein Kampf dans les conditions d’utilisation d’iTunes, on continuerait à cliquer sur ‘j’accepte’, ‘j’accepte’. »

En VO :

Et en VOSTFR (merci à Numerama) :


John Oliver (HBO) – Neutralité du net (VOSTFR) par Numerama

Sa démonstration, au delà d’être drôle (les rires enregistrés n’y sont pour rien) est brillante. Il termine d’ailleurs son speech en enjoignant les internautes à se rendre sur le site officiel de la FCC afin d’y laisser des commentaires.

Résultat ?

« Nous rencontrons quelques difficultés techniques avec notre système de commentaires en raison d’un trafic important. Nous travaillons à résoudre ce problème rapidement. »

Message de service : la vidéo n’est pas old, elle est intemporelle !

Bonus
Pour les fans de foot (ou pas), John Oliver vous explique également ce qu’est la FIFA

Source: Source