NSA en Allemagne, les documents de Snowden disponibles en téléchargement

culture geek

Par Elodie le

Les documents subtilisés à la NSA par Edward Snowden ont jeté un regard cru sur les manœuvres de l’Agence et son espionnage massif à travers le monde. Néanmoins, ils ne concernaient pas uniquement les États-Unis (et son gouvernement), ils mettaient également en lumière la collaboration des USA avec certaines agences de renseignement d’États alliés, dont la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Der Spiegel publie 53 documents relatifs aux activités de la NSA et sa coopération avec les agences allemandes. Tout ceci téléchargeable sous format PDF.

NSA_collaboration_Allemagne

Parmi les révélations chocs extraites des documents d’Edward Snowden, celles concernant l’espionnage de gouvernants et personnels politique du monde entier ont suscité une polémique mondiale. De Dilma Roussef, en passant par François Hollande ou Angela Merkel chacun y est allé de son petit commentaire, plus ou moins indigné. Plus ou moins feint aussi. Car, outre le fait qu’il n’est jamais agréable d’apprendre qu’un pays allié vous espionne, prétendre tomber des nues en l’apprenant serait faire preuve d’une certaine hypocrisie (ou d’une grande naïveté). Hypocrisie d’autant plus grande quand ces mêmes documents révèlent la coopération étroite entre les agences de renseignement américaines et celles des pays indignés .

Ainsi, comme Der Spiegel le souligne, la NSA est présente en Allemagne depuis des décennies : lors de la guerre froide, les États-Unis surveillaient les communications au-delà de la frontière avec l’Allemagne de l’Ouest, et même après. Par ailleurs, les documents de Snowden révèlent que l’Allemagne est la base la plus importante de l’Agence pour ses opérations sur le continent.

Der_Spiegel_NSA_Allemagne_Snowden

Depuis le 11 septembre, ses moyens et capacités se sont étendus, la NSA a mis en place des systèmes de surveillance considérable qui lui permettent d’espionner et d’intercepter à peu près tout ce qui transite dans le pays cible. Allemagne compris, tout comme le portable personnel de la chancelière allemande, Angela Merkel.
Ce qui n’empêche pas ces deux pays de collaborer de façon étroite. Ainsi, le service du renseignement extérieur allemand (BND),l’agence du renseignement intérieur (BfV) et la NSA travaillent de concert sur plusieurs sites aux environs de l’Allemagne.

Et Der Spiegel de délivrer un nombre important de documents relatifs à cette coopération, non sans les avoir expurgé (adresse, numéros, e-mail, informations permettant l’identification des agents, etc.)
Rapports, documents secrets, ordre du jour d’une rencontre entre hauts fonctionnaires de la NSA et du BND, détails concernant divers programmes d’espionnage et les pays cibles, etc. tout est disponible en un clic.

Angela Merkel ne pourra plus dire qu’elle ne savait pas.

Source: Source