Le créateur de Bioshock explique pourquoi la violence est omniprésente dans les jeux vidéo

Par Henri le

Ken Levine a connu la gloire grâce à des jeux violents comme Bioshock ou System Shock 2. Il a récemment expliqué pourquoi la violence était si...

Ken Levine a connu la gloire grâce à des jeux violents comme Bioshock ou System Shock 2. Il a récemment expliqué pourquoi la violence était si présente dans les jeux.

Bioshock-_KenLevine

Interviewé par la NPR (National Public Radio), Ken Levine, créateur de la célèbre franchise Bioshock, s’est exprimé sur l’omniprésence de violence dans la production vidéoludique actuelle. Selon lui, elle est présente dans ce média, car elle est techniquement simple à créer, et que les gens en veulent.

Une des raisons pour laquelle il y a beaucoup de violence dans le jeu vidéo, c’est avant tout parce qu’elle est facile à simuler. Et généralement c’est comme… les films d’action. On comprend vite qu’il y a un gros public qui n’attend que ça. Je pense que la réaction qu’ont les gens par rapport à cette violence est un signe de confiance dans la volonté de diversification de l’industrie.

violent-video-games-background-jpg

Lorsqu’il fut interrogé sur le développement de Bioshock Infinite, un FPS acclamé par la critique et les joueurs, Levine a expliqué qu’il n’aurait pas pu créer un tel jeu sans y inclure de la violence.

[…] Intégrer des composants non violents (à l’histoire) aurait été étrange.

La violence serait donc un outil utile pour raconter des histoires plus sérieuses, et permettrait au jeu vidéo dans son ensemble d’atteindre d’autres sphères que celles où il est habituellement placé.

ryse-son-of-rome-3

Il se dit également optimiste quant au futur de l’industrie, et estime que la distribution numérique a permis de faire des jeux encore plus singuliers.

Avec Bioshock, les gens étaient avant tout attirés par le côté shooter. Maintenant on est un peu plus confiant, notamment car on n’a pas besoin d’interpeller 8 à 10 millions de personnes, et qu’on peut distribuer numériquement notre produit. Tu n’as plus besoin de dépenser de l’argent pour que des camions amènent ton jeu et que des vendeurs l’installent dans un magasin. […] Tu peux donc avoir une interaction directe avec une fanbase plus petite, et leur livrer ce qu’ils veulent. On ne pouvait pas faire ça il a 20 ans quand j’ai commencé.

Que pensez des propos de Ken Levine ? La violence permet-elle au jeu vidéo d’évoluer ?

stopwatch 4 min.