Alzheimer : l’invention d’un adolescent pourrait sauver la vie de nombreux patients

Gadget

Par Auré le

Un jeune homme âgé d’une quinzaine d’années résidant à New York a souhaité venir en aide à son grand-père atteint de la maladie d’Alzheimer en mettant au point un dispositif lui permettant d’être alerté dans la seconde, lorsque celui-ci quitte son lit.

En effet, suite à l’escorte par la police de son grand-père retrouvé en pleine nuit errant en pyjama sur l’autoroute, l’impression profonde laissée au jeune Kenneth Shinozuka, 15 ans le poussa à se lancer dans la conception d’une invention lui permettant d’être prévenu à toute heure des déplacements de son aïeul. Prenant la forme d’un capteur de pression à bas coût flexible fixé à la chaussette de son grand-père, celui-ci lui permet de recevoir une alerte sur son smartphone à chaque fois que grand-papa se lève.

Testé sur une période de six mois sur son propre grand-père, le système aurait été en mesure de détecter 100% des 437 cas connus d’errance en transmettant une alerte dans la seconde à un ou plusieurs smartphones des proches de façon à ce que celui-ci ne leur fausse plus compagnie.

Désireux de venir en aide aux personnes souffrant de cette encore bien mystérieuse maladie du cerveau touchant les populations vieillissantes soit près de 5,2 millions de patients rien qu’aux États-Unis, Shinozuka espère pouvoir rapidement fournir des centaines d’exemplaires de son capteur de pression à de nombreuses maisons de retraite dans les mois à venir.

Le poids du patient déclenche ce capteur sans fil, qui envoie une alarme sonore sur le smartphone de l’aide-soignant. J’ai ainsi inventé un capteur sous forme de film ultrafin, de la taille d’une pièce et équipé de la technologie Bluetooth à très faible consommation d’énergie, qui se porte très confortablement sous le pied. J’ai également développé une application qui convertit un smartphone en un écran de contrôle pour le personnel soignant. En intégrant ces composants essentiels, j’ai réalisé deux prototypes que j’ai testés avec succès pendant une période de six mois. Ces prototypes ont démontré leur fiabilité et leur utilité pour protéger les patients et réduire le stress du personnel soignant.

En somme une invention qui devrait également soulager le fardeau des aidants et qui lui aurait d’ailleurs permît de remporter 50 000$ lors des Google Science Fair.

Kenneth Shinozuka


Source: Source