Le bureau virtuel, espace de travail de demain ?

Business

Par Rédacteur Invité le

Le cloud computing a redéfini notre façon de travailler. Nous avons maintenant la possibilité de récupérer les données et travaux où que l’on soit, via une tablette, un smartphone… Quel est l’impact du cloud computing et des serveurs virtualisés sur les conditions de travail ? Quels sont les avantages du bureau virtuel ?

Open space, télétravail, mobilité accrue… Nos habitudes et notre environnement de travail sont en pleine mutation. Les entreprises se retrouvent face à une nouvelle nécessité : proposer des espaces de travail interconnectés, mais aussi un environnement de travail motivant, qui favorise le bien-être des employés comme leurs performances.

Bureau-virtuel

Mobilité et travail à distance

Avec le cloud computing, l’espace de travail physique – localisé en un seul lieu – n’existe plus à proprement parler, puisqu’il est partout. Mobile, le salarié n’a besoin que d’un accès à Internet pour se constituer un bureau virtuel et ainsi accéder à toutes ses ressources : gestion d’emails, logiciels, applications métiers…. Les entreprises innovantes seront celles qui tireront le mieux parti de ces gains de flexibilité et de cette nouvelle mobilité. Qu’il soit en déplacement, dans les locaux, voire dans un café, le collaborateur dispose à tout moment de ses outils de travail. Ce poste de travail virtuel peut par exemple permettre à un commercial de gagner en efficacité en rendez-vous client.

Stockage en ligne

Le cloud computing a révolutionné notre façon de stocker les données et favorisé l’émergence d’un environnement numérique de travail. La sauvegarde des données sur des serveurs distants permet de disposer d’un espace de stockage bien plus vaste que celui offert par un appareil à faible puissance (tablette, smartphone) ou un ordinateur, par définition limité. En effet, le cloud computing permet de surfer sur Internet, de travailler, d’accéder à ses emails… et de bénéficier de la haute performance du cloud (infrastructure réseau, système d’exploitation, applications) depuis un terminal de faible puissance. Un véritable atout pour les entreprises !

Économies de moyens et de matériels

L’infrastructure de bureau virtuel (ou infrastructure VDI, Virtual Desktop Infrastructure) possède un autre avantage de taille : il permet de faire des économies, voire de limiter l’achat de matériel informatique (serveurs, ordinateurs, logiciels…) ; tout devient accessible via des serveurs virtualisés. Pour l’entreprise, cela revient à exploiter les services des éditeurs plutôt que les processeurs des PC. Désormais, des services en ligne de gestion permettent d’accéder à des applications bureautiques, logiciels en ligne ou toute application utile. Il n’est donc plus besoin d’investir dans un progiciel, de faire réaliser en interne une application sur mesure, ou encore d’acheter un logiciel pour une utilisation partielle. En plus, grâce aux mises à jour automatiques, il n’est plus nécessaire de racheter les nouvelles versions de vos applications.

Rendez-vous ici pour poursuivre votre lecture et découvrir d’autres avantages du Cloud Computing.