La Suède réfléchit à un label “sexiste” pour les jeux vidéo

culture geek

Par Elodie le

Le gamegate semble avoir fait des petits, la Suède envisage d’inclure un avertissement « sexiste » sur certains jeux vidéo développés dans le pays.

label_sexistes_jeux_video_suede

52% des gamers sont des femmes, et pourtant elles semblent bien peu ou mal représentées dans les jeux vidéo. Souvent dénudée, faire valoir du héros ou inexistante, l’image de la femme dans l’univers des JV est encore perfectible.

Toujours à l’état de projet, ce label s’inspirera du test Bechdel qui, après analyse, détermine si un film, une fiction ou un livre est sexiste (ou du moins si deux femmes ayant une rôle important sont présentes dans l’oeuvre).

L’association Vinnova s’est vu doter d’une subvention de 272 000 couronnes (36 672€) par le gouvernement suédois pour trouver un moyen d’éviter le sexisme et les stéréotypes dans les jeux vidéo. Vaste programme donc. Parallèlement à ça, Dataspelsbranchen, l’organisation professionnelle de l’industrie du jeu suédoise, travaillera avec plusieurs développeur de JV afin d’analyser comment sont dépeints leurs personnages féminins et comment sont traitées les questions de genre.

label_anti-sexisme_suede_jeux-video
Pas contente !

Pour l’heure, il n’est pas dit si l’ensemble des jeux édités en Suède se verront attribuer une étiquettes « sexistes » ou si seules les compagnies vertueuses recevront une certification « anti-sexisme » qu’elles pourront promouvoir à des fins marketing. Cependant, cette information n’est pas anodine puisque la Suède édite des jeux tels que Minecraft, la série Battlefield, Just Cause ou encore Hotline Miami et Goat Simulator. Par ailleurs, l’année 2013 s’avère être la plus fructeuse jamais connue pour les développeurs des JV puisque leur chiffre d’affaires à augmenté de 80% l’an dernier (935 millions de dollars).

Quoiqu’il arrive, “c’est une première mondiale qui peut favoriser l’égalité dans la société et changer la façon de voir les choses de certains gamers” selon l’organisation Dataspelsbranchen.

La Suède, pourtant en pointe sur l’égalité des sexes, ne compte que 16% de femmes dans l’industrie du jeu vidéo.

Bonus Journal du gamer : Les plus beaux minous du jeu vidéo, attention ça pique les yeux… 😉

Source: Source