Downparadise tombe suite à une plainte de la Sacem

culture geek

Par Elodie le

Lorsque ce n’est pas la Hadopi, c’est la Sacem qui prend le relais et l’hécatombe se poursuit pour les sites français. Dernier en date, le site downparadise.ws fermé suite à la convocation de l’un de ses administrateurs par la Gendarmerie de Grenoble, faisant suite à une plainte de la Sacem.

downparadise.ws_ferme_sacem

Mise à jour/Droit de réponse Baruti LTD

Nous publions un droit de réponse de la société Baruti LTD qui nous a contacté suite à cet article et la publication du message envoyé à NextWarez par une personne se présentant comme un « membre du staff ». Jessica Hernandez, à la tête de ladite société, tenait à nous avertir que « la plupart des informations fournies aux lecteurs sont fausses« .
Voici donc ses rectifications :

Baruti Investments LTD est le propriétaire de DPStream.net sur lequel nous opérons et le propriétaire de TLD downparadise.ws mais pas l’exploitant du site web.
D’autre part, Affiliation-France est l’un de nos partenaires d’affaires lorsqu’il s’agit de la monétisation de nos contenus avec d’autres réseaux publicitaires tels que Matomy, Adstract, SSP Cash ou Adorika. PureVid n’est pas notre partenaire. DPStream.net est un index de liens vidéo générés par l’utilisateur et automatisé. PureVID est l’un de nos fournisseurs que nos utilisateurs emploient conjointement avec d’autres grands noms tels que Youtube, Dailymotion, Exashare ou Wat. Nous n’avons aucune sorte de relations d’affaires que ce soient avec PureVID.

Comme cela a été gentiment proposé, nous en avons profité pour lui poser quelques questions en rapport à cette affaire. Nous attendons ses réponses qui feront l’objet d’un prochain article.

Très prisé sur la toile dont il était l’un des forums les plus populaires, le site Downparadise était le lieu de rendez-vous de tout internaute désireux de récolter quelques liens de téléchargement vers du contenu divers et variés : films, mp3, séries, livres, jeux vidéo, etc.

Le streaming et le téléchargement illégal sont la nouvelle bête noire de l’administration française, Hadopi en tête. Comme le précise Numerama, Unlimited-Tracker, Pirate Island et GKS sont déjà tombés au champ d’honneur.

Jeudi, c’est l’un des administrateurs du site (se faisant appeler Stan, mais qui ne serait qu’un ancien dév selon une autre source) qui aurait été convoqué à la Gendarmerie de Grenoble. L’homme aurait alors pris les devants et fermé l’accès au site mais également désactivé le compte Twitter de DP. Ne reste plus que le cache du site tel qu’il apparaissant le 25 novembre…

forum_downparadise_down

Selon NextWarez, un membre du staff de DP les a contactés « en exclusivité » et révèle des informations précieuses sur son fonctionnement et ses fantomatiques propriétaires, voici le message transmis :

Le jour du down, goz et l’équipe ont supprimés leur compte sur le forum, ainsi qu’une bonne partie des plus gros uploaders de la board.
Il s’avère en fait qu’un ancien dev (Stan) a été arrêté récemment pour des affaires liées à du piratage informatique. Il a semblé préférable à Goz de complètement disparaître de DP, en raison d’une crainte que les autorités lient Stan à DP, pouvant entraîner l’ouverture d’un dossier.
Ensuite, Baruti Ltd (la société a qui appartient DP, DPstream, Purevid ainsi que affiliation-France) a entendu parler de cette affaire et a décidé de dérouter les DNS ainsi que geler les machines qui hébergent DP et la base de données.
Malheureusement, les mecs de chez Baruti mettent beaucoup de temps à répondre, et Goz reste injoignable, je ne peux pas vous en dire plus quant à une probable fermeture définitive de DownParadise.WS.

Comme pour unlimited-tracker.net, c’est une plainte de la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique) remontant à 2013 qui serait à l’origine de l’affaire. Dans la guerre menée par les autorités françaises contre les pirates en tout genre, la Sacem s’est alliée au dispositif de riposte graduée mise en place par la Haute Autorité afin d’accentuer la pression –judiciaire notamment– sur ces mêmes pirates.

La course contre la montre entre autorités et Downparadise semble donc lancée.

Merci à nacs07 pour avoir porté cette nouvelle à notre attention.