Dying Light : Les configurations demandées sont aussi flippantes que les zombies

Par Henri le

Le dernier bébé du studio Techland s’annonce assez spectaculaire, mais il va falloir de très bonnes machines pour en profiter. Avec Dying Light, les polonais de...

Le dernier bébé du studio Techland s’annonce assez spectaculaire, mais il va falloir de très bonnes machines pour en profiter.

Dying_Light (1)

Avec Dying Light, les polonais de chez Techland s’apprêtent à sortir un FPS nerveux, dans la lignée de désormais célèbre Dead Island. On y retrouvera évidemment des zombies enragés, mais on évoluera plus librement à travers les décors apocalyptiques de la map. La page Steam du jeu, qui sort le 30 janvier, vient d’ailleurs d’être mise à jour, et on peut y consulter la configuration minimale et recommandée. Et le titre ne s’adresse clairement pas à des PC milieux de gamme. Du moins dans sa version optimale.

Configuration minimale requise :

• Système d’exploitation : Windows 7 64-bit / Windows 8 64-bit / Windows 8.1 64-bit

• Processeur : Intel Core i5-2500 cadencé à 3.3 GHz / AMD FX-8320 cadencé à 3.5 GHz

• Mémoire vive : 8 Go de RAM DDR3

• Disque dur : 40 Go d’espace disque disponible

• Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 670 / AMD Radeon HD 7870

• Son : compatible DirectX 10

Configuration recommandée :

• Système d’exploitation : Windows 7 64-bit / Windows 8 64-bit / Windows 8.1 64-bit

• Processeur : Intel Core i5-4670K cadencé à 3.4 GHz / AMD FX-8350 cadencé à 4.0 GHz

• Mémoire vive : 16 Go de RAM DDR3

• Disque dur : 40 Go d’espace disque disponible

• Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 780 / AMD Radeon R9 290

• Son : compatible DirectX 10

Avec de telles configurations, on comprend pourquoi les développeurs ont annulé le portage sur PS3 et Xbox 360. On espère néanmoins que les versions PS4 et Xbox One seront bien optimisées.

2 min.