Curiosity a détecté des traces de méthane sur Mars

Science

Par Pierre le

Plus de deux ans après son arrivée sur Mars, Curiosity continue à trouver des choses intéressantes. Après avoir déterminé que le cratère de Gale a vraisemblablement été un lac par le passé, le robot de la NASA a fait une autre découverte surprenante.

o-MARS-facebook

En effet, selon une étude publiée dans la revue Science, Curiosity a trouvé des traces de méthane sur la planète rouge. Une découverte surprenante, puisqu’il y a un an, la NASA avait annoncé qu’aucune trace de ce gaz n’avait été détectée.

Le méthane est dans la plupart des cas un gaz émis par des organismes vivants. Ici, c’est le sol de la planète qui émet du méthane. Et selon les scientifiques, le gaz viendrait de la décomposition de la poussière, causée par les rayons du soleil.

Mais le plus étonnant dans cette histoire, c’est la fluctuation des taux de méthane observée par Curiosity. Si pendant le début de sa mission, les traces de méthane se montraient infimes, il arrivait pendant de courtes périodes que le taux du méthane dans l’air soit plus de dix fois plus élevé que d’habitude. Une situation qui pourrait s’expliquer par des sources de gaz qui se tarissent très rapidement, le sol expulsant d’un coup le méthane qu’il renfermait.

Deux explications sont alors envisagées. Soit le méthane est une relique du passé de Mars qui s’expulse régulièrement du sol, soit il existe en sous sol des foyers propices à la vie, composés d’eau et de CO2, ce qui permettrait le développement de bactéries.


Affaire à suivre.

Source: Source