Une enquête récente nous apprend que la plupart des collégiens et des lycéens jouent aux jeux vidéo (et que peu sont accros)

Par Fabio le

C'est une des conclusions de l'enquête Pelleas, réalisée avec 2000 élèves de la 4e à la 1er. Il ressort également de l'enquête que 14% des enfants développent...

C’est une des conclusions de l’enquête Pelleas, réalisée avec 2000 élèves de la 4e à la 1er. Il ressort également de l’enquête que 14% des enfants développent un usage dit problématique du jeu vidéo.

ados jeux vidéo

On va faire comme à l’école et résumer point par point les conclusions de cette enquête :

– 88 % des collégiens et 85 % lycéens déclarent jouer aux jeux vidéo au moins une fois par semaine.
– Dans le panel, on compte 94 % de joueurs et 84 % de joueuses au collège, 92 % de joueurs contre 78 % de joueuses au lycée.
– 54 % des collégiens et 44 % des lycéens jouent à plus de 4 jeux par semaine (ils ne doivent pas jouer à Hearthstone ou Dota 2 ceux-là)
– Au collège, 80 % des joueurs ont déjà joué à un jeu classé PEGI 18. Au lycée, comptez 90% de joueurs. C’est sans doute une des données les plus intéressantes de cette étude, qui montre les limites de PEGI seul, un organisme qui ne peut que “déconseiller” l’achat (vous trouverez un petit dossier fort intéressant à ce sujet dans le dernier numéro de JV)
– 14 % des collégiens et des lycéens (de l’échantillon en question) ont un usage du jeu vidéo qui pose problème. Le “qui pose problème” est basé sur des critères définis par l’échelle de Lemmens.

« D’une façon générale, les profils de joueurs problématiques se retrouvent parmi les adolescents dont l’encadrement parental est faible, par exemple ceux qui déclarent que leurs parents ignorent où ils sont le soir », conclut l’enquête Pelleas, nous précise Le Parisien.

Source: Source
2 min.