[OpCharlieHebdo] Anonymous promet une « réaction massive »

culture geek

Par Elodie le

Suite à l’attentat perpétré contre le journal satirique Charlie Hebdo, Anonymous prépare une « réaction massive et frontale » sous l’appellation #OpCharlieHebdo.

OpCharlieHebdo

Cette faction du mouvement Anonymous, réunie sous l’étendard « Opération GPII » (Grands Projets Inutiles et Imposés), menait une action contre le site du ministère de la Défense, en représailles à la mort de Rémi Fraisse (tué le 26 octobre par une grenade lors d’affrontement autour du projet du barrage de Sivens).

Une cyberattaque en déni de service commencée mardi matin mais stoppée nette suite à l’attaque terroriste perpétrée au sein du journal Charlie Hebdo causant la mort de 12 personnes et en blessant 7 autres, dont 4 grièvement.

Tout aurait pu en rester là jusqu’à la reprise des hostilités contre le site internet du ministère de la Défense.
Cependant, dans l’après midi suivant l’attentat, Anonymous OPGPII expliquait apporter son soutien à @OpCharlieHebdo sans plus de commentaires.

Ce n’est que plus tard qu’un communiqué de presse fut posté sur Pastebin.com, attribué au mouvement et annonçant la couleur aux accents de vengeance :

Ecœurés, choqués, nous ne pouvons tomber à terre. Il est de notre devoir de réagir.

Tenant à affirmer leur soutien et « exprimer [leur] condoléances aux familles des victimes de cet acte lâche et abject », le groupe a salué la mémoire des caricaturistes et des autres victimes mortes au cours de l’attaque :

Nous sommes tous très affectés par la disparition de Cabu, Charb, Tignous et Wolinski, des géants du dessin qui ont marqué par leur talent toute l’histoire de la presse et qui sont morts pour sa liberté. Nous n’oublions pas les autres victimes tuées dans l’attaque qui se trouvaient sur le chemin de ces assassins, ainsi que celles qui se battent encore pour rester en vie.

La suite de message prend ensuite une autre tournure, sous forme de plaidoyer pour la liberté d’expression :

Il est clair que certaines personnes ne veulent pas, dans un monde libre, de ce droit inviolable et sacré d’exprimer sous quelque manière que ce soit ses opinions. Anonymous ne laissera jamais ce droit bafoué par l’obscurantisme et le mysticisme. Nous combattrons toujours et partout les ennemis de la liberté d’expression.

Et d’avertir : « La liberté d’expression et d’opinion est une chose non négociable, s’attaquer à elle, c’est s’attaquer à la démocratie. Attendez-vous à une réaction massive et frontale de notre part car le combat pour la défense de ces libertés est la base même de notre mouvement ».

Les groupes terroristes pourraient être spécifiquement visés, certains d’entre eux étant des utilisateurs réguliers des réseaux sociaux, qu’ils usent à des fins de propagande.