DotA interdit dans certains cybercafés philippins, les parties se terminaient à coups de latte

Par Fabio le

Cavite est une ville des Philippines, et à Cavite, les cybercafés sont désormais passibles d’une amende et d’une fermeture temporaire s’ils proposent du DotA à leurs clients.

rageux

Si vous vous demandez pourquoi, c’est à cause de la multiplication des comportements illustrés dans cette vidéo.

TheDailyDot, qui rapporte l’arrêté de la municipalité de Cavite, précise que DotA est un jeu (encore) très populaire aux Philippines. Les mauvais comportements ont particulièrement crû ces derniers temps dans le quartier de Barangay Salawag.

Les cafés qui ne respecteront pas l’interdiction risquent un mois de fermeture administrative et une confiscation de leur licence. Reste à savoir si le problème va se régler avec une simple interdiction. J’imagine que les Philippins peuvent se tourner vers League of Legends et Dota 2.

Sur une note plus légère, nous avions dressé un Top 5 des communautés les plus rageuses, et les communautés du MOBA avait glané sans trop de mal la première place.

stopwatch < 1 min.