Le nouveau Need for Speed est un free to play, où vous payez pour faire le plein

Par Henri le

Les free-to-play se multiplient et Electronic Arts en connait un rayon. Mais la politique du dernier Need for Speed a fait grincer quelques dents.

FillTank

Le marché du jeu mobile semble très enclin à adopter le modèle du free-to-play, et les grands éditeurs de jeu le savent. C’est le cas d’Electronic Arts qui vient de sortir Need for Speed : No Limits sur iOS (et sur Android ce printemps). Les joueurs n’ont en revanche pas vraiment apprécié le business model du titre.

nexus2cee_B8HALuFIYAAlFsi

Et pour cause, le jeu propose d’attendre 1 minute 30 pour faire le plein d’essence ou de payer (ici 3 lingots d’or) pour repartir de suite. Et si le titre permet de gagner différentes monnaies in-game, l’or ne peut être acheté qu’avec du vrai argent.

La toile s’est un peu enflammée concernant les prix de l’or en question, puisque les screenshots du jeu indiquaient de fortes sommes… en dollars taïwanais. Le store iOS montre lui des « microtransactions » de 1,99€ à 49,99€.

nexus2cee_no-limits-gold-668x375

Quoi qu’il en soit, l’idée de donner de l’argent pour acheter de l’essence virtuelle a bien du mal à coller avec l’aspect « No Limits » d’EA…

Vivement la baisse du baril !

stopwatch 2 min.