Le CEO de Twitter promet de s’attaquer aux trolls

Sur le web

Par Elodie le

Faute avouée, à demi pardonnée ? Le patron de Twitter, Dick Costolo, promet de s’attaquer aux trolls sévissant sur sa plateforme et exprime sa « honte » de les avoir laissé prospérer depuis des années sans s’attaquer au problème. Ce qui leur aurait couté nombre d’utilisateurs.

twitter_guerre_trolls_costello

Internet et les réseaux sociaux ont leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Parmi eux, les trolls. Sur Twitter, ils prospèrent tranquillement (Zelda Williams avait annoncé son départ de Twitter suite à des messages insultants et choquants consécutifs à la mort de son père, l’acteur Robin Williams).
Un peu trop pour Dick Costolo, CEO de Twitter qui, s’il exprime son embarras pour les échecs de la compagnie à juguler ce phénomène, prend l’entière responsabilité des problèmes récurrents d’harcèlement, d’abus et d’insultes sur sa plateforme de microblogging et promet de prendre des mesures draconiennes pour éliminer les trolls.

Interrogé sur le problème sur le forum interne de Twitter, Dick Costolo répond sans détour et formule un mea culpa dont The Verge s’est procuré le mémo :

Dick Costello
Dick Costolo, patron de Twitter

Nous avons échoué à faire face aux abus et aux trolls sur la plateforme et nous avons échoué à cela depuis des années. Ce n’est pas un secret et le reste du monde parle de ça tous les jours. Nous perdons l’utilisateur de base en ne traitant pas ces problèmes de trolling auxquels ils font face tous les jours.
J’ai franchement honte de la façon dont nous avons traité cette question durant mon mandant de PDG. C’est absurde. Il n’y a pas d’excuse pour ça. Je prends l’entière responsabilité de ne pas avoir été plus agressif sur ce point. Ce n’est la faute de personne, mais la mienne, et c’est gênant.
Nous allons commencer à dégager ces personnes et s’assurer que personne ne les entende lorsqu’ils profèrent leurs attaques ridicules. Dans l’équipe de direction, tout le monde sait que c’est essentiel.

Peu après, il a réitéré ses propos sur le forum :

Laissez moi être très, très clair à propos de ma réponse formulée ici. Je prends la responsabilité PERSONNELLE de notre incapacité à faire face à cela en tant que société. Je pensais l’avoir fait dans ma note, donc permettez moi de répéter ce que j’ai dit, j’en prends la responsabilité personnelle.[…] Nous devons être en mesure de dire la vérité, et la vérité que n’importe qui connait dans le monde, c’est que nous n’avons pas traité efficacement ce problème. […] Maintenant, nous allons régler le problème, et je vais prendre l’entière responsabilité de m’assurer que tout le monde travaille joue et nuit sur ça et possède les ressources nécessaires dont ils ont besoin pour résoudre le problème, qu’il y a des lignes claires de responsabilité et d’imputabilité et que nous n’allons pas tergiverser dans nos décisions et nos choix. »

La guerre est déclarée !

static1.squarespace

Source: Source