Amy Pascal démission de son poste de co-présidente de Sony Pictures à la suite du piratage

Business

Par Pierre le

Aujourd’hui se déroule l’acte final de l’affaire The Interview. Après le piratage massif des serveurs de Sony Pictures par le groupuscule Guardians of Peace (affilié à la Corée du Nord selon la Maison Blanche), des emails internes se sont retrouvés sur la toile, dont ceux d’Amy Pascal. Et la co-présidente du studio donne aujourd’hui sa démission.

amy-pascal

Sa position se montrait très inconfortable depuis le piratage. Des centaines d’emails, méprisants envers différents figures d’Hollywood, ou racistes, avaient été diffusés sur le net. Elle avait par exemple affirmé dans un mail que 12 years a slave devait être le film préféré d’Obama. Une femme charmante, en somme.

Amy Pascal a donc décidé de mettre fin à cette situation instable pour elle en démissionnant de son poste. Mais Pascal restera tout de même au sein de la firme. Elle occupera en effet un poste dans la production en lançant sa propre société. Une société totalement intégrée dans Sony Pictures et financée par cette dernière. Une société qui s’occupera de la production de films, séries et pièces de théâtre.

L’intéressée se dit très heureuse de ce nouveau poste, affirmant qu’elle a toujours voulu être productrice. Néanmoins, ce changement de poste a tout de même une forte odeur de rétrogradation pour l’ancienne co-présidente de l’un des studios les plus puissants d’Hollywood.

Source: Source