Les montres connectées interdites d’examen

Gadget

Par Membre rédacteur le

La popularité des montres connectées va aller croissant, au fur et à mesure quel les constructeurs lanceront des modèles plus abordables et toujours plus puissant — sans compter le lancement de l’Apple Watch en avril, qui va certainement donner un coup de fouet au secteur.

Nokia-Multi-Display-Smartwatch-1

Pour faire face à l’arrivée de nombreux étudiants équipés de ces périphériques intelligents à leurs poignets, certaines universités ont pris les devants. C’est en Grande-Bretagne que le mouvement a débuté, avec notamment l’université de Londres et la City University de la capitale : il y est interdit de porter des montres connectées, mais aussi… des montres tout court. Il serait en effet trop difficile et trop long de faire la différence entre les deux types d’appareils.

Cette interdiction ne s’applique que durant les examens. C’est d’ailleurs également le cas des smartphones. Il ne fait guère de doute que cette tendance va aussi s’importer de ce côté-ci du channel.

Source: Source