[Le bilan du S.E.L.L.] En 2014, le jeu vidéo est le seul marché physique du divertissement en croissance

Par Fabio le

Le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, ou S.E.L.L., vient de mettre en ligne son bilan chiffré sur l’industrie du jeu vidéo en France en 2014. On a débroussaillé le document pour vous.

D’un point de vue global, comme nous le disions dans le titre, le jeu vidéo est le seul marché physique du divertissement en croissance. Au niveau de la consommation et des usages, en France, c’est la deuxième industrie culturelle derrière le livre. En 2014, le jeu vidéo aura généré 2,7 milliards d’euros de CA, selon l’estimation du S.E.L.L.

sell1

2 656 000 consoles ont été vendues en 2014 en France, dont presque 1,4 millions de consoles de la génération 8 (Xbox One, PS4 et Wii U). Les accessoires ont représenté un marché de 270 millions d’euros sur l’année dont 86 millions pour les manettes (avec une augmentation de +24% en valeurs), 56 millions pour les cartes prépayées et 42 millions d’euros pour les casques et accessoires audio.

sell2

Concernant les jeux. Sur le marché physique, c’est le FIFA 15 d’Electronic Arts qui, toutes plateformes confondues, s’est le plus vendu : presque 1,3 millions de copies écoulées. FIFA 15 est également premier en valeur avec presque 75 millions d’euros générés. Call of Duty : Advanced Warfare arrive second, en volume comme en valeur. GTA V et Watch Dogs complètent tous deux le podium (l’un s’est mieux vendu, l’autre a généré plus d’argent).

SELL3

Au sujet des éditeurs, en valeur, Nintendo devance Electronic Arts et Ubisoft.

sell4

En conclusion, Le S.E.L.L prédit une nouvelle croissance de 4% pour le marché du jeu vidéo en 2015.

Vous pouvez retrouver tous ces chiffres, ainsi que plein d’autres, sur le site du S.E.L.L., à cette adresse.

stopwatch 2 min.