Votre Smart TV Samsung vous « écoute »

Hardware

Par Elodie le

Grâce au système de reconnaissance vocale de ses Smart TV, les télévisions Samsung peuvent écouter tous les sons environnants, qui sont ensuite traduits en texte par un partenaire tiers. Inquiétant, mais pas nouveau.

Samsung-smart-tv-reconnaissance-vocale-ecoute

« Veuillez, s’il vous plaît, être conscient que si vos paroles contiennent des informations personnelles ou sensibles, elles pourront être enregistrées et transmises à un service tiers grâce à la reconnaissance vocale » prévient Samsung dans sa politique de confidentialité.

Ce que n’ont pas manqué de relever des internautes sur Reddit, qui depuis s’en inquiètent.
Ces Smart TV Samsung, connectées à Internet donc, proposent ainsi de gérer les programmes grâce à la reconnaissance vocale mais également avec les gestes (à partir de vos doigts). Pour cela, chaque télé écoute l’ensemble des sons environnants qui sont ensuite envoyés, via la connexion internet, à une tierce partie qui les traduits en texte.

La firme précise cependant que les utilisateurs peuvent désactiver cette fonction de reconnaissance vocale mais également ne pas connecter leur téléviseur à Internet (quid de l’intérêt de posséder une Smart TV ?).

Par ailleurs dans la version française de sa charte « Responsabilité », la compagnie sud-coréenne précise que « certaines fonctionnalités peuvent ne pas être disponibles sans un consentement exprès à la collecte et à l’utilisation des données personnelles« .

Et c’est bien ce qui inquiètent les internautes aguerris de Reddit et autres observateurs. Les « sons enregistrés », une fois traduits en texte, sont-ils conservés ? Et les données personnelles sont-elles vendues à des annonceurs, sont-elles sécurisées ? Le système de reconnaissance vocale peut-il être piraté afin d’être utilisé comme un micro au milieu du salon de n’importe quel anonyme ?

L’association à but non lucratif américaine, Electronic Frontier Fondation s’en inquiète également dans The Daily Beast qui a levé le lièvre la semaine dernière :

Si j’étais client, j’aimerais savoir qui est cette tierce partie et j’aimerais assurément savoir si ce que je dis est transmis de manière sécurisée.

Parker Higgins, membre de l’association, n’a pas manqué de faire le parallèle entre l’avertissement formulé par Samsung dans sa politique de confidentialité et un passage du roman de George Orwell, 1984 :

« Le télécran recevait et transmettait simultanément. N’importe quel produit par Winston, supérieur à un faible murmure, serait enregistré par le télécran ».

Afin d’éteindre toute polémique, Samsung a communiqué en affirmant « prendre très au sérieux la vie privée de ses clients » et précise avoir déployé des « mesures de sécurité standard, incluant le chiffrement de données, pour obtenir les données des utilisateurs et empêcher toute collecte ou utilisation non autorisée ».

« Si le consommateur active la fonction de reconnaissance vocale, les seules données vocales concernées et analysées sont les commandes de fonctions de la télévision ou des phrases de recherche. Le propriétaire de téléviseur peut également débrancher la télé à partir du réseau Wi-Fi » », précise encore Samsung.

Cependant, Samsung est loin d’être la seule firme à proposer ce genre de système d’écoute, la reconnaissance vocale ne date pas d’hier : Xbox avec sa Kinect, qui avait ensuite fait machine arrière face au questions soulevées, Google avec son « OK Google » sur Android, LG déjà épinglé pour des soupçons d’espionnage via ses Smart TV.

Smartphones, ordinateurs, téléviseurs, si la technologie apporte son lot d’innovations, à chacun de choisir celle qu’il a envie de faire entrer dans son salon.
La reconnaissance et commande vocale valent-elles de sacrifier encore plus ses données personnelles, déjà bien exploitées ?

Source: Source