Pour Hayao Miyazaki, les caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo étaient « une erreur »

culture geek

Par Pierre le

Les attentats qui ont secoué la France début janvier ont fait réagir le monde entier. Au Japon aussi, le sujet a été traité. Et aujourd’hui, c’est une figure japonaise bien connue des occidentaux qui prend la parole sur le sujet : Hayao Miyazaki.

Screenshot

C’est lors d’une interview accordée à la radio japonaise TBS que l’artiste est revenu sur le drame. Il s’est exprimé sur les caricatures de Mahomet réalisées par Charlie Hebdo. Et Miyazaki, qui n’a plus rien à prouver dans le monde du dessin, a un avis bien tranché sur la question :

Pour moi, je pense que c’est une erreur de caricaturer des figures vénérées par d’autres cultures. Ce serait une bonne idée d’arrêter ce genre de choses. Les caricatures devraient simplement être faites pour viser les politiciens de notre propre pays. Cela semble juste suspect de caricaturer des figures ou leaders politiques d’autres pays.

Des déclarations qui pourraient étonner, voire choquer, dans une France encore sous le choc des attaques et très attachée à la liberté d’expression. Néanmoins, il faut remettre les choses dans leur contexte.

hegykvvedeijj8gt44qe

Comme me le souffle Kocobé, spécialiste du Japon au JDG, le pays du soleil levant dispose d’une culture encore repliée sur elle-même. Une culture qui ne souhaite pas réellement se mêler de l’extérieur et qui fait très attention à ne pas froisser les autres. De même, l’ami Kocobé ajoute que la caricature n’est pas réellement la tasse de thé des japonais et que, lorsqu’il y en a, elles se montrent très politiquement correctes.

Rappelons que si le journal satirique Charlie Hebdo a caricaturé Mahomet par le passé, il s’est également attaqué aux autres religions et aux politiques français. Mais le fait que tout le monde en ait pris pour son grade n’a pas réellement convaincu Miyazaki, qui a toujours prôné le pacifisme, l’antimilitarisme et la paix entre les peuples.

Source: Source