Vivre sans smartphone, une utopie ? Un site vous propose un programme de détox digitale

Buzz

Par Gregori Pujol le

Perdre votre smartphone vous colle des sueurs froides ? Au réveil, vous vous ruez sur votre écran bien avant de prêter attention à un être vivant ? Lors de vos repas, « instagrammer » passe avant « goûter » ? Le monde des Internets supplante votre vraie vie doucement, mais sûrement. Vous aimeriez déconnecter, mais vous êtes un fubber invétéré, et malgré votre bonne volonté, toutes vos tentatives se sont jusqu’à présent heurtées sur le FOMO, cette Fear Of Missing Out dont vous êtes devenu le jouet.

À l’occasion de la sortie du documentaire « Digital Detox, comment j’ai vécu 90 jours sans Internet » (de Pierre-Olivier Labbé) qui sera diffusé le mercredi 25 février 2015, à 20H50, sur CANAL+, l’agence Bigger Than Fiction a mis en place un site web, Allo Steevo, où un coach virtuel « GIFisé » vous chaperonnera au fil d’un test, d’un diagnostic et d’un programme personnalisé pour une détox digitale réussie ou pas.

tox

13 réponses à “Vivre sans smartphone, une utopie ? Un site vous propose un programme de détox digitale”

  1. s/digital/numérique enfin sauf si vous voulez confirmer le fait qu’il n’y a aucun techos dans votre équipe de rédacteurs et que vous ne connaissez rien à l’écosystème que vous tentez de décrire poussivement.

    Tendrement chocolat

    Un lecteur qui devrait supprimer ce feed définitivement

  2. Apparemment je suis accro, m’enfin étant que je ne connais/utilise aucunes des appli décrites dans le test, j’ai comme un doute 🙂

  3. Autant je suis accro a certain truc, autant ne pas avoir mon smartphone ne me fait ni chaud ni froid, j’avais un téléphone tout moisi jusqu’a il y a quelques mois, et maintenant que j’ai un smartphone, il m’arrive d’oublier de checker mes messages pendant des journées entières, au grand dam de mon boss.

  4. Ya pas comme un problème ?

    Un site fait pour se désintoxiquer des sites….. On dirait le même procédé que pour la clope: Vous voulez arrêter de fumer ( donc ne plus être accroc à la nicotine), prenez nicorette qui vous donnera votre dose de nicotine…..

  5. j ai pas de smartphone, j ai un B2100 etanche et antichoc pour le sport, je songe a un smartphone etanche avec GPS pour mes tracés de sport ou trouver rapidement un endroit, j ai un forfait 1h sans internet….

    aucune utilité d un smartphone pour le reste….j’ai mon ordi fixe/gamer pour ca autrement..

    le smartphone , ce n est pas une necessité sauf si on a rien d’autres, je pense.

  6. Excellente idée, je vais arrêter de me servir de mon smartphone, je suis trop intoxiqué. Du coup je vous laisse, pour le remplacer je dois aller acheter un téléphone, un gps, un agenda, une console de jeux, un bloc note, une calculatrice, une boussole, un convertisseur d’unités, un traducteur, une lampe torche, un appareil photo, etc… Et bien évidemment une valise pour trimbaler tout ça avec moi en permanence.

  7. scer : Tout a fait d’accord, d’ailleurs il y a 20 ans, tout le monde se promenait dans la rue avec son sac d’expédition pour garder tout ça sous la main. Qu’est ce qu’on deviendrait si on ne pouvait plus convertir des Yen en Franc Suisse au milieu de notre trajet de metro !

  8. @ voodoospirit :
    C’est comme tout, rien n’est une nécessité, à par manger, boire et dormir (à la rigueur se reproduire). Mais perso je ne vois pas l’intérêt de me passer de quelque chose d’aussi pratique, juste pour dire m’voyez moi je suis un rebelle de la société, j’ai pas de smartphone.

  9. J’ai pas de smartphone, et je compte pas en reprendre un. Toutes les fonctionnalités d’un smartphone ne me sont d’aucunes utilité. J’ai juste besoin d’appeler et d’envoyer des messages, et à la limite d’avoir un réveil. Et ça, un téléphone à 20/30 euros le fait parfaitement bien.

    @scer:

    -Internet? Quand je suis pas chez moi, je vois pas l’utilité. Soit ça veut dire que je sors avec des potes, soit je suis en cours, donc aucune utilité.

    -GPS? Toutes les villes ont maintenant des cartes à chaque coin de rue (ou presque). Et quand je suis pas en ville, c’est que je veux me promener, donc pas besoin de carte.

    -Agenda? J’utilise pas d’agenda.

    -Console de jeu? J’ai presque jamais joué sur smartphone, et j’ai une 3DS, ça me suffit.

    -Bloc note? Ça peut être utile de temps à autre. Sauf que vu que j’ai pas, je fais sans et je m’envoie des SMS avec le contenu de la note pour plus tard.

    -Calculatrice? Une grande majorité des calculs de la vie de tous les jours peuvent se faire de tête, encore faut-il savoir le faire et avoir la motivation.

    -Boussole? …

    -Convertisseur d’unités? cf. Ish.

    -Traducteur? Là encore, quand j’ai besoin de traduire, j’ai accès à un ordinateur. Pour le reste, j’ai un minimum écouté en cours de langues au lycée et je saurai me débrouiller.

    -Lampe torche? Ça aussi, ça peut être utile, mais soyons honnêtes 5 secondes, pas besoin d’avoir une lampe torche constamment sur soi. Une quelque part dans un tiroir suffit amplement, faut juste penser à la prendre si tu pars en voyage.

    -Appareil photo? Ok, peut-être le truc le plus utile. Personnellement je fais jamais de photo, mais c’est vrai que c’est pratique, surtout que la qualité de certains smartphones est pas dégueu.

    Oui le smartphone c’est cool, ça a plein de fonctionnalités, je conçois l’intérêt, mais j’en n’ai pas besoin. Ni envie. Et encore moins les moyens financiers. 200 euros (600-800 pour les haut de gamme) pour un téléphone qui prend toute la place dans ta poche et se pète dès qu’il tombe par terre, non merci. Et en plus de ça faut le recharger tous les jours parce que l’écran surdimensionné pompe toute la batterie.

  10. @voodoospirit : Le smartphone n’a jamais été une nécessité, la tablette non plus, la montre connectée non plus, et l’ordinateur non plus. Ce sont simplement des appareils qui simplifient la vie à grand nombre de gens. Mais il y a des personnes qui vivent très bien sans aucune technologie chez eux (même un ordinateur ils n’en ont pas).

  11. @arnaudober je suis pas vraiment d’accord, même si oui il n’est pas nécessaire à notre survie, il est plus que nécessaire à la survie de notre civilisation. A partir de ce moment ne commence-t-il pas devenir nécessaire ?
    Parce que sinon en suivant ton sens de réflexion je ne comprend pas que l’on ai des voitures, après tout ce n’est pas nécessaire pour se déplacer, on a nos jambes. Mais je m’égare, on peux vivre sans technologies de manière individuelle, mais la civilisation tend à être de plus en plus dépendante des technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *