Apple Watch : pas plus de dix secondes pour les applications

Apple

Par Membre rédacteur le

Si Apple attend beaucoup de l’écosystème logiciel que vont bâtir les développeurs autour de l’Apple Watch (ce qui permettra en bout de course de vendre encore plus de montres), il ne faudra pas s’attendre à des logiciels très fouillés. Le constructeur de Cupertino a prévenu les éditeurs triés sur le volet qui ont eu la […]

Si Apple attend beaucoup de l’écosystème logiciel que vont bâtir les développeurs autour de l’Apple Watch (ce qui permettra en bout de course de vendre encore plus de montres), il ne faudra pas s’attendre à des logiciels très fouillés.

Smart-Watch-or-Dumb-Joke-apple-watch

Le constructeur de Cupertino a prévenu les éditeurs triés sur le volet qui ont eu la chance de travailler avec des montres de test dans une pièce secrète du campus d’Apple : dans l’idéal, l’utilisateur ne devrait pas avoir à consulter et manipuler sa montre plus de 10 secondes d’affilée sur une application.

L’idée, d’une part, est d’éviter la fatigue du bras qui arrive assez rapidement lorsqu’on tripote sa montre. L’autre conséquence que souhaite absolument s’éviter Apple, c’est de drainer la batterie du petit appareil : si l’écran reste allumé trop longtemps, il y a de sérieuses chances pour que l’autonomie tombe très rapidement.

Les développeurs invités par Apple doivent également songer à ne pas ennuyer trop souvent l’utilisateur avec des notifications trop fréquentes : pas question d’être dérangé toutes les cinq minutes par une vibration au poignet. C’est lundi prochain qu’on saura finalement tout sur l’Apple Watch.

Source: Source