[Poisson d’avril] Apple s’offre Xiaomi pour 20 milliards de dollars

Apple

Par Pierre le

C’est un séisme qui s’est déroulé cette nuit dans le monde de la téléphonie. Apple a officiellement annoncé avoir racheté la marque chinoise Xiaomi pour la coquette somme de 20 milliards de dollars.

Xiaomi-logo

Une annonce qui a été faite par communiqué tôt ce matin. Un rachat d’envergure, l’un des plus gros de l’histoire de la téléphonie. Apple, en pleine reconquête, met ainsi un frein à l’avancée hallucinante de Xiaomi qui est devenu l’un des plus gros constructeurs au monde ces deux dernières années. Cela met également un terme à la querelle qui animait les deux sociétés, Apple reprochant à Xiaomi de copier ses produits.

Voilà l’une des raisons que donne Tim Cook sur ce rachat dans son communiqué :

Xiaomi n’a jamais eu de scrupules à copier nos produits. Ce n’est pas le premier constructeur à le faire, néanmoins, la marque a eu l’insolence de nous copier ET de faire de meilleurs téléphones que les nôtres. Le problème est aujourd’hui réglé.

Jony Ive, le designer en chef d’Apple, a réagi très rapidement à cette annonce :

It’s amazing.

Cette annonce a agité les marchés mondiaux, l’indice Apple ayant pris 53% en moins de trois minutes à la bourse de New York. Lei Jun, le PDG de Xiaomi, s’est félicité de l’achat avant d’annoncer la fondation de Xoiami, une nouvelle marque qui copiera les nouveaux smartphones de Xiaomi.

Hugo Barra, qui est arrivé dans la firme en 2013, a donné sa démission dans la foulée.

apple-xiaomi-copie

Je ne suis pas amer, c’est la loi du marché“, a-t-il déclaré. Il est ensuite parti sur une île déserte en grommelant qu’il ne voulait plus jamais entendre parler de ces “conneries de smartphones“.

Enfin, notons la réaction de Mark Zuckerberg, qui s’est félicité de la transaction :

Cela pourrait donner des idées aux entreprises de la Silicon Valley. La Chine est le nouvel Eldorado et il ne faut pas avoir peur d’investir dans les sociétés du pays. Par exemple, Facebook compte bien faire une offre pour racheter Weibo. Toutes ces données personnelles non exploitées, cela fait quand même mal au cœur…

Source: Source