[Poisson d’avril] Quand le CERN confirme l’existence de la Force

Science

Par Pierre le

Le 1er avril est l’occasion de se lâcher. Même les plus sérieux s’y mettent. Et cette année, le April Fool’s Game (comme dirait Kocobé) a été remporté haut la main par le CERN. Une victoire écrasante grâce à leur blague sur l’existence de la Force…

force-coffee

Le CERN affirme avoir prouvé l’existence de la Force ! Sous forme d’un communiqué au ton tout à fait sérieux, l’agence indique en effet avoir découvert la puissance de la Force, les scientifiques l’emploient même au quotidien dans leurs tâches. Extraits choisis :

« La Force est ce qui donne au physicien des particules son pouvoir, indique le théoricien du CERN Ben Kenobi, de l’Université de Mos Eisley (Tatooine). C’est une sorte de fluide créé par tout être vivant, une énergie qui nous entoure et nous pénètre, et qui maintient la galaxie en un tout unique. » Même si les chercheurs ne savent pas encore exactement d’où vient la Force, des étudiants et des professeurs du Laboratoire ont déjà commencé à l’utiliser. À ce jour, les applications pratiques permettent de communiquer à distance, d’influencer les esprits, et d’extraire des objets lourds de marécages.

Pas mal, mais il y a encore mieux :

La communauté scientifique est toutefois divisée sur cette découverte. Dave Vader, spécialiste de la matière obscure, n’est guère convaincu. Il n’a cessé de siffler de dégoût pendant toute la conférence de presse où les résultats ont été annoncés, et a rejeté les implications cosmiques de la Force en lançant « vos histoires d’astéroïdes ne m’intéressent pas ».

force-library

La meilleure partie reste tout de même la conclusion :

Alors que les recherches se poursuivent, beaucoup de collaborateurs du CERN prédisent déjà le réveil de la Force dans le courant de l’année.

Malin, geek, bien fichu, ce poisson d’avril est appuyé par des photos montages où l’on voit les chercheurs du CERN utiliser la Force, tranquillou. Un poisson d’avril qui éclipse tous les autres, tant il est inattendu.

Vous pouvez découvrir le poisson d’avril du CERN en intégralité à cette adresse.

Source: Source