[Parlons-en] Vous devez partir en exil et vous pouvez prendre un (seul) jeu vidéo ; lequel ?

Par Fabio le

Vous avez été condamné(e) à l'exil à vie pour avoir publié le LOLCAT de trop sur votre mur Facebook, mais dans leur grande mansuétude, vos inquisiteurs...

Vous avez été condamné(e) à l’exil à vie pour avoir publié le LOLCAT de trop sur votre mur Facebook, mais dans leur grande mansuétude, vos inquisiteurs vous permettent de choisir un jeu vidéo, et un seul, pour accompagner votre solitude.

Spelunky

Les critères de choix peuvent être multiples : certains privilégieront la rejouabilité (Kocobe choisirait bien un Spelunky, Henri, un Cities Skylines), d’autres la durée de vie (Pierre cite volontiers un Skyrim ou un The Witcher III, censé durer 200 heures). Le choix est large ! Précisons néanmoins que vous n’avez pas de connexion internet et que vous ne pouvez donc pas choisir un MMORPG ou un jeu online (un DotA-like aurait pourtant été bien pratique pour insulter la terre entière de ce qui vous arrive).

Quant à moi, je vous demanderai de réfléchir un instant. Vous êtes en exil. EN E-XIL. C’est vraiment un jeu vidéo que vous voulez ? Posez-vous la question tranquillement. En sachant que l’homme doit se sustenter plusieurs fois par jour, ne préféreriez-vous pas quelque chose de plus utile qu’un jeu vidéo ? Quelque chose qui vous tient au corps en même temps qu’il vous ravive le cœur ? Un pot de rillettes, au hasard, tiens ! Et à y être, autant prendre les meilleures, celles dont vous ne vous lasserez jamais, celles qui vous donneront force et moral pour affronter les longues journées de solitude, les seules, les uniques, les rillettes Repatrey. Pensez-y. Pensez-y très fort et donnez votre réponse dans les commentaires, en votre âme et conscience. Il ne s’agit pas là de vous influencer par le mirifique produit qu’est un pot de rillettes Repatray, mais de vous donner toutes les clés pour que tout se passe le mieux du monde quand vous vous retrouverez exilé. A bon entendeur.

stopwatch 4 min.