C’est terminé pour Grooveshark !

Audio

Par Gregori Pujol le

La plateforme de streaming musical Grooveshark a décidé de jeter l’éponge et a fermé son service depuis vendredi matin.

grooveshark_logo_vertical

Créé en 2006 par trois étudiants de l’université de Floride (Andrés Barreto, Josh Greenberg et Sam Tarantino), Grooveshark a été l’un des premiers sites qui permettait d’écouter gratuitement de la musique à la demande et sans publicité sonore, mais d’une manière pas forcément légale. Du coup, c’est quelques jours après l’ouverture d’un énième procès intenté par une maison de disque, que Grooveshark a décidé d’en finir une bonne fois pour toutes.

Le service revendiquait environ 30 millions d’utilisateurs par mois et avait d’ailleurs réussi à trouver des accords avec plusieurs maisons de disques indépendantes, mais jamais avec les trois principales qui étaient restées intransigeantes. Le 24 avril dernier, un tribunal de Manhattan avait prononcé une peine allant jusqu’à 150 000 dollars par morceau sur lequel une infraction avait été constatée, soit au total des dommages estimés à 736 millions de dollars ! Une amende qui n’a visiblement pas laissé le choix à ses créateurs, comme ceux-ci l’expliquent sur la home page du site en s’excusant :

« C’était mal. Nous présentons nos excuses. Sans réserve » […] « Dans le cadre d’une transaction amiable avec les plus grandes maisons de disques, nous avons accepté de cesser immédiatement nos opérations, d’effacer toutes les œuvres en stock couvertes par des droits d’auteur et de renoncer à la propriété du site, de nos applications mobiles et de notre propriété intellectuelle, y compris nos brevets et droits d’auteur ».

Source: Source