Etude : les innovations à venir rendront les trajets plus divertissant dans les 20 prochaines années

Business

Par Gregori Pujol le

Une nouvelle étude portant sur les occupations des passagers dans le futur et pendant leurs trajets vers leur lieu de travail, table sur une évolution radicale catalysée par les nouvelles technologies. Selon ses conclusions, les innovations à venir rendront ce rituel quotidien plus divertissant dans les 20 prochaines années.

to

L’étude a été commandée par Toshiba et passe en revue les technologies qui révolutionneront nos déplacements à l’horizon 2035, en évoquant notamment les voitures autonomes, les robots sociaux et la réalité virtuelle immersive.

Aujourd’hui, 48,5% des Français disent utiliser la technologie pour faire passer le temps dans les transports en commun lors de leurs trajets au travail. Pour d’autres, ils sont un tiers des Français à penser que la technologie joue un rôle de divertissement durant ces trajets. Lorsqu’on leur a demandé quels types de technologie future ils aimeraient voir apparaître afin de remplir les fonctions ci-dessus lors de leur déplacement quotidien dans les transports, les français ont répondu :

– 55,4% d’entre eux veulent plus de connectivité et réclament une connexion Wi-Fi disponible dans tous les transports publics.
– 40,2% d’entre eux souhaitent voir apparaître les voitures autonomes !
– Près d’un quart des Français – 24,8% – veulent voir des cartes interactives se développer pour les aider à se déplacer et à trouver le chemin le plus rapide, en train ou en bus.

Dans le top 3 des choses que les Français font le plus durant leurs trajets vers le travail, on retrouve : écouter de la musique à 59,3, lire pour 27,1% d’entre eux et en profiter pour lire ses emails professionnels à 17,4%. Le smartphone reste le premier choix d’appareil lors du transport à hauteur de 85,7% suivi de la tablette (12,4%). Enfin, seuls 14,3% des Français ne prennent pas ou n’utilisent pas leurs smartphones durant leurs trajets vers le travail.

Alors, quoi ressembleront vraiment les déplacements dans le futur ?

Toshiba a fait appel au futurologue Ian Pearson pour analyser cette étude qui permet d’entrevoir les innovations qui agrémenteront notre quotidien dans 5, 10 ou 20 ans :

– A l’horizon 2020 : les voitures autonomes, qui ne nécessitent pas l’intervention humaine, feront leur apparition sur les routes. Puisqu’il n’y aura plus besoin d’un conducteur, chaque passager pourra mettre à profit le temps de trajet pour se divertir comme il le ferait dans le train ou le bus. Certaines personnes en profiteront pour travailler, ce qui leur permettra de partir plus tard de chez elles le matin ou de rentrer plus tôt.

– A l’horizon 2020 : l’intelligence artificielle (IA) fera partie de notre quotidien par l’entremise des robots sociaux, qui pourront même nous accompagner lors de nos trajets quotidiens. Le public ira même jusqu’à nouer des liens d’amitié avec les robots. Aiko Chihira, le robot humanoïde de Toshiba, aura probablement eu de nombreux descendants à l’horizon 2025, qui se verront confier des tâches auparavant assumées par des humains. Ils pourront également officier en tant que réceptionnistes dans les entreprises ou guichetiers dans les transports en commun.

– A l’horizon 2035 : la réalité virtuelle se sera banalisée, trouvant des applications sollicitant la vue et le son. D’ici à 2035, les 5 sens profiteront de la réalité virtuelle grâce à des connexions directes avec le cerveau. Une expérience semblable à un rêve éveillé, voire à la réalité, permettant ainsi aux personnes d’être transportées virtuellement dans un lieu plus agréable le temps de leurs trajets quotidiens le lundi matin.