À plus de 40°, votre SSD peut perdre rapidement vos données

Hardware

Par henel le

ssd-730_678x452

Petit à petit, les SSD remplacent nos vieux disques mécaniques. Et nous aurions tort de nous en priver, puisqu’ils sont théoriquement nettement plus fiables et résistants. Néanmoins ces derniers disposent eux aussi d’un talon d’Achille : la température.

Si vous souhaitez conserver les données sur vos SSD le plus longtemps possible, il va falloir se pencher sur l’environnement dans lequel il se trouve. En effet, selon KoreLogic, un SSD appartenant à un particulier pourrait garder les données durant deux ans sans qu’on y touche (pas d’alimentation, rien) et s’il est bien entretenu. On passe à quatre mois pour des SSD d’entreprise.

La société affirme que pour toute hausse de 5°C supplémentaires de la température ambiante, la durée de rétention des informations serait divisée par deux ! Toutefois, les experts rappellent que cela ne concerne que les disques “froid” donc hors tension, ce qui est rarement le cas. Apple précise d’ailleurs que ses produits doivent être tenus dans des températures allant de -25 à 45 °C, comme le souligne mac4ever.

Si vous souhaitez avoir plus de détail, Seagate a publié un PDF contenant plusieurs informations concernant les SSD (Construction, résistance, fiabilité, réécriture, etc.). Voici un tableau montrant le nombre de semaines de rétentions en fonction de la température quand le SSD n’est plus sous tension.

qd

Si vous souhaitez acquérir un SSD voir un ordinateur qui en embarque un d’occasion, prenez garde à comment il aura été entretenu.

Source: Source