Licenciée pour avoir désactivé l’application de tracking de son entreprise

Business

Par Gregori Pujol le

Myrna Arias, une Californienne, a porté plainte contre son ex-employeur Intermex, pour avoir été licenciée injustement.

8ff11a55-e3dc-469f-b1bd-9837127efc85-620x372

Spécialisée dans le transfert d’argent à l’international, Intermex utilise une application nommée Xora (voir vidéo ci-dessous), qui est installée sur les iPhone de ses employés. Cette application permet à son patron, John Stubits, de suivre ses employés lorsqu’ils sont en déplacement pendant les heures de travail. Jusque là, pourquoi pas. Sauf que cette application n’est pas désactivée en dehors des heures de travail et permet donc de tracker les moindres faits et gestes des salariés 24h/24, 7j/7 !

Si Myrna Arias n’avait pas de souci avec cette fonction GPS/tracking de l’application pendant les heures de travail, être tracké en dehors était pour elle une atteinte à sa vie privée, alors elle a décidé de la désactiver. Malgré ses performants dans son travail, John Stubits n’a pas tardé à la virer pour avoir désactivé l’application. La jeune femme a donc porté plainte pour ce licenciement abusif, en réclamant des dommages de plus de 500 000$ pour violation à la vie privée. La plainte a été déposée à la Cour supérieure du comté de Kern.

Source: Source