[Infographie] Les employés sont-ils assez vigilants face aux cybermenaces ?

Sur le web

Par Elodie le

Une enquête mondiale révèle que, conscients des menaces qui pèsent sur leur entreprise, les employés conservent des comportements à risques face aux cybermenaces de plus en plus nombreuses et diversifiées.

employés_cybermenaces_entreprises

C’est une enquête mondiale commandée par Blue Coat, mais si, cette société américaine de sécurité en ligne, qualifiée d’« ennemis d’internet » par Reporters sans frontières, comme le rappelle justement Rue89 dans un article consacré à la Loi Renseignement, et réalisée sur 1580 personnes dans 11 pays.

Les résultats de l’étude révèlent que, bien que conscients des dangers pour eux-mêmes et leur entreprise, notamment grâce à des campagnes de sensibilisation de plus en plus présentes au sein des firmes, les employés conservent un comportement à risque et une vigilance en sommeil face aux multiples menaces informatiques auxquelles ils peuvent faire face sur leur lieu de travail.
Données personnelles et/ou confidentielles, mais aussi stratégiques pour l’entreprise sont en jeu.

Le phishing (ou hameçonnage) fait, encore et toujours, partie des cybermenaces les plus usitées. Alors même que le phénomène est connu et reconnu, et facilement détectable par tout œil et esprit alerte : adresse, typographie, informations ou actions requises, comme le numéro de carte bleu, le mot de passe ou le fait de cliquer sur un lien dans le corps du mail.

La pornographie reste un petit nid douillet pour les logiciels et contenus malveillants en tout genre. L’étude révèle d’ailleurs que les Chinois sont les plus grands consommateurs de ce type de contenu sur leur lieu de travail (19%), suivi par les Mexicains (10%) et les Britanniques (9%).

Plus de résultats dans cette infographie :

infographie_cybersécurité_employés