L’Oréal imprimera bientôt de la peau synthétique pour tester ses produits cosmétiques

Gadget

Par Auré le

Au début du mois de mai, l’un des géants de la cosmétique L’Oréal aurait signé un partenariat avec la biotech californienne Organovo spécialisée dans la bio-impression 3D de tissu.

À l’aide d’une encre biologique constituée d’un mélange de cellules et projetée par une imprimante 3D, Organovo serait en mesure de créer des tissus organiques ayant des propriétés similaires à celles de la peau humaine.

Ayant déjà signé plusieurs autres partenariats avec différents groupes biopharmaceutiques, dont Merck, il s’agirait cette fois-ci de la première entrée de la start-up Organovo dans l’industrie de la beauté. Le développement de ce projet avec L’Oréal aura lieu au centre du géant de la cosmétique en Californie ainsi que dans les locaux d’Organovo à San Diego.

Une technologie qui permettrait donc à L’Oréal de ne plus dépendre des dons de morceau de peau (en provenance des adeptes de la chirurgie esthétique) ou encore des très coûteuses cultures de peau qui nécessite généralement une soixantaine de personnes pour produire 5 mètres carrés de peau par an. Enfin, concernant les tests sur les animaux, ils ne seraient plus en vigueur à L’Oréal depuis 2013.

source 2

Source: Source