Champs-Elysées : Un Apple Store à la place du Queen ?

Général

Par Pierre le

Les Champs-Elysées, c’est la vitrine de Paris. Les grosses enseignes se bousculent pour avoir leur boutique sur la plus belle avenue du monde. Et Apple en fait partie.

The Champs-Elysées by night

En effet, Apple souhaiterait ouvrir une troisième boutique dans la capitale. Si St Germain des Prés est envisagé, Apple jetterait également son dévolu sur les Champs. Où exactement ? A la place de la célèbre boîte de nuit “Le Queen”.

Le night club fermerait ses portes le 31 août prochain, selon Guettapen. Et Apple serait en négociation avec le propriétaire des lieux, qui vient de racheter les murs, pour y installer sa boutique. Une somme de 60 millions d’euros est évoquée.

Néanmoins, les choses sont loin d’être actées. Rien est encore décidé pour Apple, qui devrait réaliser ici un gros investissement pour se payer une place entre Mark and Spencer et TAG Heuer.

Si vous êtes un adepte du Queen, pas de panique. La discothèque ne va pas fermer ses portes, puis qu’elle déménagerait juste en face, rue Quentin Bauchard.

Source: Source

6 réponses à “Champs-Elysées : Un Apple Store à la place du Queen ?”

  1. Les champs Elysées sont tellement moches… Il y a mieux à faire à Paris que perdre son temps dans ce repère à touriste…

  2. Ici, on parle d’une boîte de nuit qui change de trottoir pour, éventuellement, faire place à un napple store. En soit, ce n’est pas une tragédie mais dans de très nombreuses villes, les petits commerces indépendants disparaissent face aux bulldozers des grandes marques. D’ailleurs, si on regade, çà ferait Mark and Spencer, Napple et TAG Heuer, sans compter toutes les boutiques qui précèdent et suivent, des 2 côtés de la rue. Triste société où tout doit être standardisé, calibré et, la plupart du temps, insipide.
    Dans une ville moyenne, en confondant opérateurs et franchises de revendeurs, on a au moins 5 voir 6 boutiques de téléphones portables.
    Les magasins de vêtements : à part les chaines qui ne vendent que du textile chinois bas de gamme au prix de l’or et les grandes marques qui vendent, le plus souvent, de la qualité au prix de l’or mais également du chinois bas de gamme aussi, plus rien ne subsiste.
    Tout ce qui est commerce spécialisé est devenu obsolète à l’apparition des ventes sur le net; là, je parle de disquaires, merceries, coutelleries, magasin de modélisme, …
    L’alimentation, c’est le pire! Avec les supermarchés on a tiré une balle dans la tête des bouchers, charcutiers, poissonniers, épiciers de quartier…
    C’est triste à dire mais aujourd’hui, il n’y a plus qu’un seul et unique dieu. Ce n’est pas Allah, Géovah, Boudha et toute sa clique! Ce dieu unique et omniprésent, c’est le pognon et les grandes marques et chaines sont ses meilleurs prophètes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *