Un nouveau projet de loi pour renforcer le renseignement en Angleterre

Business

Par henel le

Getty
Getty

Dans son programme, David Cameron a annoncé qu’il passerait un nouveau projet de loi afin de renforcer les pouvoirs de surveillance de la police ainsi que des services de renseignements. Cette loi sera bientôt abordée au Parlement britannique, la reine d’Angleterre s’est d’ailleurs exprimée à son sujet.

L’information a été reprise par de nombreux sites dont Wired. Le projet reprend des éléments d’une précédente loi (qui n’a pas réussi à obtenir la majorité), Snooper’s charter, et y ajoute de nouvelles mesures favorisant l’interception de communications.

Le nouveau projet de loi doit moderniser la législation autour des données de communication. Entre autres, les FAI devront conserver toutes les datas de leurs clients. Le gouvernement a ajouté qu’il aiderait la police et les services de renseignements en leurs apportant des outils.

De plus, l’Ofcom (équivalent du CSA et l’Arcep) a de nouveaux droits de censure lui permettant de bloquer du contenu “extrémiste”. Le ministère de l’Intérieur, lui, peut interdire les groupes dit “violents”.

Ce projet de loi vise à renforcer la lutte contre le terrorisme, mais aussi contre les réseaux pédophiles. L’ancienne loi dont est tirée en partie la nouvelle a été refusée par les démocrates. Pour ces derniers, cela signait la mise en place d’un État de surveillance.

A la suite des attentats de Paris, David Cameron avait effectué un discours à propos des applications de messageries chiffrées, qu’il souhaitait interdire. Bien avant cela, en 2013, le premier ministre anglais se lançait dans la lutte contre la pédopornographie.

Source: Source