La Sylphyo est une flûte MIDI connectée

Gadget

Par henel le

jrjsdkvc4cbwpunt418i

Les instruments à vent ne manquent pas d’amateurs et certains cherchent même à innover dans la matière comme le Sylphyo, une “flute” MIDI sans fil, comprenez connectée.

Ce qui est cool avec le crowdfunding, c’est qu’on peut voir prendre forme pas mal de projets assez sympathiques. Pour AODYO, c’est leur Sylphyo, un tout nouvel instrument électronique, mais qui procure les mêmes sensations à l’usage qu’un instrument “acoustique”.

Le Syplphyo se veut comme accessible à tous: pour les débutants, des paramétrages sont disponibles afin de progresser chaque jour -en entraînant son souffle, progressivement, par exemple-. Pour les gens déjà à l’aise, il est possible de modifier les clefs dans lesquels on joue, relier la flûte à son PC, tablette ou smartphone.

Bref, un instrument qui vaut le détour, d’autant plus que si le projet marche et que de nouvelles versions sortent, la première version ne sera pas obsolète: l’objet est pensé comme évolutif.

À l’heure où ses lignes sont écrites, le projet a atteint un financement de 8 400 euros en 17 jours. Il lui en reste encore 24 pour atteindre 40 000 euros. Pour espérer recevoir un Sylphyo, il nécessite de placer 400 euros.

La vidéo de démonstration est assez réussite. Ça donne envie de ressortir sa flûte Yamaha ! La page Indiegogo est là.

Source: Source

7 réponses à “La Sylphyo est une flûte MIDI connectée”

  1. Quoi de différent avec un clavier ? Le principe de la flûte est d’utiliser les vibrations d’un corps tubulaire pour faire du son. Si on enlève ce principe, l’instrument ne diffère pas d’un clavier midi.

    • Pour plusieurs raisons qui me viennent à l’esprit :
      -Tout les musiciens ne savent pas jouer du piano,
      -On ne pense pas de la même façon quand on joue d’un instrument polyphonique ou monophonique, et on n’a pas le même rapport au corps entre tous les instruments,
      -Si l’instrument prend en compte l’intensité du souffle, il peut retranscrire la volonté musicale, l’interprétation,

      Je pense que ce projet peut vraiment trouver des musiciens intéressé comme des joueur de clarinette / saxophone / flûte / hautbois etc…

      Ps : Par contre ne pas être foutu de mettre quelqu’un qui joue de la guitare (et non une figurante) dans leur pub, ça la fou mal je trouve pour une boite qui cherche à convaincre des musiciens.

    • Comme expliqué par Onaxys, l’intérêt par rapport à un clavier est de pouvoir jouer à la façon d’un instrument à vent en apportant par le contrôle par le souffle des nuances et de l’expression difficiles à obtenir avec un clavier. Cela permet à la fois de jouer plus facilement et de façon plus réaliste des sonorités d’instrument à vent mais est également utilisable pour venir nuancer des sonorités de lead de synthétiseurs. L’approche est donc différente de ce que l’on obtient avec un clavier et c’est tout l’intérêt.

  2. Quand est ce que les Français vont enfin comprendre que la langue française n’est pas au dessus de tout et qu’ils vont commencer à bien parler anglais ? Ca rend vraiment leur texte pas du tout convaincant !

    • Le Sylphyo n’a pas vocation à remplacer l’EWI. Ce sont des instruments différents qui dans notre esprit sont plus complémentaires que concurrents.
      Pour le Sylphyo, nous nous sommes attaché à procurer une véritable colonne d’air dans laquelle souffler pour obtenir des sensations plus proches de celles de la pratique d’un instrument à vent acoustique, un format plus léger et plus compact qui en fasse un instrument mobile, une solution MIDI sans fil qui permette d’utiliser la source sonore de son choix tout en conservant la liberté de mouvement du sans fil. Il s’agit donc d’une autre approche.
      De plus, l’intégration de la partie capteur de mouvement et les possibilités d’extensions (que ce soit par intégration d’une carte de génération sonore interne ou la possibilité de connecter ultérieurement des embouchures actives en lieu et place de l’embouchure simple actuelle) ouvrent aussi la voie à d’autres usages.

  3. En ce qui me concerne (je suis flûtiste), je ne trouve cette vidéo ab-so-lu-ment pas convaincante. ça me fait plutôt fuir. Pitoyable… Mais bon si certains musiciens peuvent se retrouver dans ce projet, tant mieux pour eux. Moi je passe mon chemin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *